banniere

Archives du mot-clé didden and co

Le Meccasaur de Meccano, succès garanti!

mecano-7001

Si ,vous aussi, vous protégez dans votre antre un petit garçon avide de découvertes, aimant passer des heures à assembler de petites pièces avec comme objectif ultime, celui de voir son projet devenir réel et presque prendre vie, je vais vous livrer une info clé sur porte!

Le Meccasaur! Oui le Meccasaur, c’est donc quand Meccano invente le robot dinosaure. Mais un véritable robot, doté d’un moteur et qui prendra vraiment vie une fois monté de toutes pièces!

Ulysse aime les jouets interactifs et plus que tout, il est fan des jouets à assembler. Je trouve cela parfois presque étrange de voir un si petit garçon encore, comprendre et interprété des schémas digne de ikéa et y trouver du sens!

Et bien voilà la mission que s’est lancé Ulysse, celle de construire lui même son premier robot!

Bien évidemment Meccano à tout prévu, des schémas très complets, des paquets séparés par étape, les outils nécessaires.

Mais une fois monté, notre génie deviendra un informaticien puisqu’il devra le programmer .

Alors seulement, ce Meccasaur de 91 cm d’envergure,  pourra prendre vie, rugir, protéger son maître des attaques, répondre par oui ou pas non et taper des pieds… Voilà une belle récompense après avoir passé des heures de montage…

Et moi je savoure de le voir se concentrer plutôt que d’être immobilisé par un écran…

Le jouet est conseillé aux enfants à partir de 10 ans…

Je vais devoir vous laisser, je dois aller observer la naissance d’un robot…

Venez avec moi sur le territoire d’Ulysse…

mecano-6985 mecano-6989 mecano-6992 mecano-6981 mecano-6983 mecano-7009 mecano-6993 mecano-6982 mecano-6996 mecano-7001 mecano-7002 mecano-7003 mecano-7004 mecano-7012 mecano-7014 mecano-7016 mecano-7017 mecano-7018 mecano-6986Retrouvez les jouets Meccano et le Meccasaur dans la plupart des magasins de jouets…
Petit clin d’oeil au singe Zoomer Shimp, jamais très loin et très amusant!
Ulysse est un très grand fan de Lego, cher Saint-Nicolas, on a besoin d’un annexe pour la chambre!
Ulysse adore cette montre, une Ice-Watch qui fait peur! Enfin, un peu…
Et dernier clin d’oeil avec le tapis qu’Ulysse a lui même dessiné et qui a été réalisé par la Maison Didden and Co! Une sublime idée de cadeau personnalisé également…

 

Etre une princesse en Johanne Riss

Johanne Riss, créatrice pour les femmes

Il est parfois des moments dans la vie d’une femme où celle-ci rêve de devenir une princesse.

Rêve ou réalité qu’importe, il est des créateurs qui nous permettent de grimper les marches menant à ce rêve.

Johanne Riss est l’une d’elles et m’a ouvert cette grande porte.

Pour la seconde fois donc, j’ai eu l’extrême chance de porter l’une de ses robes fabuleuses…

Mais qui est Johanne Riss?

Voici un bref curriculum de l’artiste…

La créatrice, Johanne Riss, grandit à Paris et s’établit à Bruxelles, capitale de l’Europe, et arrive au stylisme par passion et de manière autodidacte en 1988.

Femme moderne et forte de son expérience, Johanne Riss met à votre disposition toute sa subtilité pour l’expression d’une féminité intemporelle.
Son style se décline à tous les niveaux, prêt-à-porter, robes de mariée, robes de soirée, accessoires et bijoux.
Sa grande force : le blanc et le noir auxquels s’ajoute au gré des saisons une multitude de couleurs plus belles les unes que les autres.

Femme active, ses créations répondent parfaitement aux exigences de la femme actuelle par le choix de matières stretch bien étudiées se combinant ensuite avec des accessoires en mousseline, soie ou guipure de dentelles.
Ses créations acquièrent, ainsi, une allure précieuse, habillée et très épurée, d’un rare raffinement.

Méticuleuse, tous ses vêtements sont créés dans son propre atelier directement situé dans sa maison-mère, lui permettant aisément et rapidement d’ajuster en semi-mesure ou en sur mesure en fonction de la demande de sa clientèle.

Perfectionniste, elle ne laisse aucun détail au hasard et accompagne ses créations de la conception à la confection et va même parfois jusqu’à l’habillage de ses clientes.
Ses créations évoquent immanquablement la légèreté, la transparence et la pureté.

 

J’ai la chance de connaître Johanne, son accessibilité, sa gentillesse, sa délicatesse, son sens du détail et son attention…

Lors de mes visites, je suis toujours très impressionnée par cet univers de femmes où les petites mains agiles des couturières travaillent dans l’atelier que l’ont apperçoit, toujours sous l’oeil attentif et bienveillant de Johanne.

Johanne qui imagine, qui adapte, qui transforme en fonction de l’envie des femmes et de leur corps.

Voilà la raison essentielle de mon admiration. Cette ligne sensuelle et féminine est bien une projection de femmes et cela se ressent intensément.

Johanne porte dans son imagination d’abord chacune des robes qui prendront vie ensuite…

Voilà la clé de cette perfection… La matière utilisée, le sens du détail, la façon de la porter, chacun de ces critères est pensé par une femme pour une femme…

La première fois que j’ai revêtu une robe de Johanne, c’était il n’y a pas si longtemps, pour un événement qui a marqué l’univers people de Belgique : La célèbre Maison Didden fêtait ses 20 ans et pour l’occasion réunissait quelques amis afin de les immortaliser lors d’un photo shoot qui illustrait la mâitrise de cette maison dans des portraits si bien réalisés par le talentueux Michel Gronemberger et publiés ensuite dans les pages du magazine Paris Match (Edition belge).

Pour cette occasion donc, Johanne m’a gentiment proposé de porter l’une de ces dernières créations… Rêve de petite fille…

Une robe qui enveloppe avec délicatesse pour ne dévoiler que certaines parties de l’anatomie féminine avec élégance et distinction… Un vrai succès et un plaisir que vous ne pouvez pas imaginer que de se retrouver parée de la sorte…

nouvel événement…

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion d’assister à un Gala caritatif pour lequel le long était de rigeur… Une fois de plus, le talent de Johanne a été brillement remarqué. Je ne vous parle pas uniquement de mon plaisir de porter cette nouvelle robe mais aussi des compliments recueillis tant par les hommes que les femmes sur cette pièce incroyable.

Il est tant donc que je vous présente visuellement Johanne, ses robes et son univers innimitable…

Dans son show-room immense du quartier Dansaert, je vous invite à découvrir en vrai son univers accueillant et toujours surpenant.

Johanne dessine également ses  bijoux et autres accessoires ainsi que des manteaux.

J’ai eu l’occasion de découvrir un manteau de fourrure ancien confié par l’une de ses clientes et qu’elle venait de transformer afin de lui redonner une patte  plus actuelle. Encore l’un de ses talents…

Pour ma part, je lorgne sur l’un de ses manteaux que je vous présenterai très bientôt…

Petite confidence : Si vous avez la possibilité de visiter son magasin / Show-Room, sachez que Johanne liquide une partie de son stock immense dans une vente à l’arrière… Pour votre info, je suis repartie avec un short en cachemire fabuleux pour moins de 10 euros…

son actualité : En plus de son magasin, Johanne est présente chez Francis Ferent, avenue Louise à Bruxelles. Elle y présente ses collections phares et la robe que j’ai eu la chance de porter cette semaine fera étinceller l’une des vitrines du célébre magasin durant le mois de décembre…

Quand je vous dis que l’on touche du doigts les étoiles…

Johanne Riss est une créatrice à découvrir et que l’on ne peut qu’apprécier tant humainement que professionnellement… Elle est pour moi la référence en matière de mode féminine…

 

# Tu vois, je te mens pas, cette robe est une robe de princesse… Tu la portes et tu te transformes!

# Merci à Luigi, grâce à lui j’avais aussi la coiffure de princesse assortie à la robe! #transformation!!!!!

# Bon, jouer les princesses, ça c’est fait, on dit quoi pour la suite???? #Ganavétérinaire?

# Je te rappelle donc le bon plan de Johanne, à sa boutique du quartier Dansaert, déstockage massif!

# RDV chez Francis Ferent également pour vous en mettre plein les yeux!

# Va voir le site de Johanne, rêve aussi et passe par le E-shop.

Petit Bonus, la fameuse photo portrait de famille réalisée par Michel Gronemberger pour la collection de la Maison Didden #Didden20ans

#sur cette photo Thémis porte un tutu de chez Johanne Riss également, des boots de chez Les Casse-Pieds et un Tshirt Ma locomotion

#Ulysse porte un jeans IKKS, un Tshirt Ma Locomotion et des baskets Feiyue de chez Les Casse-Pieds

#Brigitte est à poils! @Cacestdit

# Merci Johanne Riss pour cette autre robe fabuleuse!

# Un petit tour sur la page de Didden and Co et celle de Johanne Riss pour faire connaissance…

 

Home sweet home

Chez Brigitte

 

Parce que c’est important d’être bien installée… Un ptit chez soi ça change le quotidien!

Voilà, ça c’est chez Brigitte…

 

# Ne cherche pas la référence de la maison de Brigitte, c’est moi qui l’ai faite. Chez Brigitte, c’est unique!

# Idem pour le nuage lumineux…

# Le tapis vert vient de chez Didden and Co, où qu’il soit, il est sublime…

Le tapis lapin vient de chez GuapitO, dépêche-toi, Justine vient d’en recevoir. (Et sur son site, c’est encore plein de belles promos!)

# Et maintenant silence…Brigitte dort.

Faire une oeuvre d’art

La créativité à nos pieds

Cet après-midi, Thémis et Ulysse avaient un rendez-vous important.

Plusieurs jours qu’ils attendaient ce mercredi après-midi.

Vous vous souvenez, je vous ai déjà parlé de « Didden and Co », cette célèbre enseigne bruxelloise qui sévit dans l’univers du tapis, sous toutes ses coutures, ses hautes coutures!

Dans la chambre d’Ulysse, c’est ce tapis en gazon qui rend son univers si unique. Dans la chambre de Thémis, c’est le léopard qui donne à son espace ce petit plus, cette petite note de luxe chic et joli.

Et bien pour parfaire la décoration de leurs chambres, Thémis et Ulysse ont, chacun , réalisé un dessin à partir duquel, Nathalie Didden, a promis de faire des tapis!

Si!

Donc, ni une ni deux, ils se sont appliqués à faire leur plus beau chef d’oeuvre et aujourd’hui, les voilà tous les deux débarquant fiers comme des paons, leur précieuse oeuvre à la main.

Si je devais vous parler de l’accueil, du rendez-vous, du professionnalisme?

Et bien chacun d’eux à été reçu comme un client très important, avec un précieux cahier des charges à décoder au plus précis.

Chaque couleurs, chaque détail, chaque matière a été scrupuleusement choisie par les enfants, en suivant les conseils et indications de Nathalie.

Un renard? Il faut que son pelage soit doux comme ce tapis de soie… Ni une ni deux, le renard sera soyeux.

L’herbe sera haute, les nuages floconeux, les couleurs dans de délicats dégradés. Chaque oeuvre sera unique et exceptionnelle. De ces dessins, Nathalie a fait resurgir le plus beau, leur conférant l’importance que lui confère un enfant, tendant, sur son papier, un peu de lui-même, de son rêve dessiné.

Rien que ce rendez-vous fut un moment unique que je suis contente d’avoir vécu avec eux. Imaginez-vous chez un architecte pour élaborer les plan de votre futur nid? Et bien voilà en quelques raccourcis comment furent reçu Thémis et Ulysse.

Maintenant, il nous faut faire preuve de patience… Haaaaa la patience à 9 et 6 ans.

Là aussi Nathalie a expliqué le cheminement du projet, a décortiqué le parcours que leur tapis devra suivre avant de revenir enfin terminé.

Les tisserands vont faire un travail incroyable afin de suivre les indications de Nathalie qui a noté scrupuleusement chaque détail, comprenant au delà des mots, suggérant de toucher les tapis, de se coucher dessus afin d’être certain de l’épaisseur, du toucher…

Voilà quelques images pour vous faire vivre un peu ce moment unique…

Nathalie Didden fait donc des tapis sur mesure, des dessins sur mesure, sans limite aucune…

Voilà une idée de cadeau précieux, à offrir ou à s’offrir pour sortir des sentiers battus et des produits de masse…

# Alors maintenant, je sais que toi aussi tu veux voir à quoi ressembleront les tapis des enfants!

# Et je suis certaine que l’idée te titille! Alors tu sais quoi, va découvrir « Didden and co » et la bonne idée c’est que le dimanche 15 décembre, la maison fait un marché de Noël pour les grands et les petits, le meilleur moyen de comprendre cette belle énergie! Va voir les infos sur la page facebook!

#Si j’y serai? Non peut-être!!!!!! ^_^

 

 

Tu viens voir la mienne maintenant?

La chambre de Thémis

Une chambre de fille. Une chambre de fille qui grandit mais qui reste encore une petite fille… Savant dosage entre « Je suis plus un bébé » et « Maman, j’ai encore le droit de jouer avec mes poupées hein? »… Voilà l’exacte position de Thémis dans sa hiérarchie personnelle.

Alors pour recréer la dualité de cette position particulière, voilà l’univers sur mesure juste pour elle. Un peu entre deux chaises…

Thémis aime les fringues, comme beaucoup de petites et grande filles… Mais Thémis a un problème avec le rangement! (Ca aussi ça reste un problème sans âge)

Alors hop, du sur mesure pour elle avec cette garde-robes incluant une bibliothèque et son long bureau. Un bureau pour travailler, pour jouer, pour déposer, pour étaler… Mais à ranger quand on a fini!

Et pour continuer dans notre manie de recréer des « Cabinets de curiosités », je te laisse découvrir ses trésors disséminés un peu partout, dans un méli mélo bien ordonné!

Ce qui est bien nouveau ici aussi, c’est le tapis plein! Un tapis qui fait « GrRrRRrrRRrrrrr…! ». Un tapis sauvage parce que c’est très fille mais pas cul cul, que ça ira quand Thémis sera plus grande aussi et que rentrer dans sa chambre ce fait à vos risques et périls, soyez prévenus!

Cette merveille vient aussi de la caverne d’Alibaba de Nathalie Didden, chez « Didden and Co » dans le quartier du Sablon à Bruxelles. Vraiment, pousse une pointe par là et trouve toi aussi l’idée qui va te faire voyager… Nathalie Didden a de la suite dans les idées et elle te le montrera. De l’idée la plus simple à la réalisation sur mesure et unique, tout peut arriver chez « Didden and Co ».

Trève de blabla, regarde plutôt les images…

# Chez nous, c’est un vrai bestiaire! Les pigeons et fruits de mer de chez Oeuf NYC, la biche, le tapis plein de chez Didden & Co, le petit tapis ours blanc de chez GuapitO, Le bonnet H&M fox de Thémis, sa sublime robe de chez IKKS, enfin… Y’en a partout!

# Oui tu vois bien un fameux catcheur biker collé au mur derrière le lit de Thémis! Un trophée de tournage dont je te parle bientôt!

# Cet univers éclectique, c’est vraiment du Thémis!

# La couette blanche c’est April Shower, le gros duvet c’est de chez Bonton.

# Thémis dort dans mon lit! Non dans le sien! Mais le sien, c’est le mien quand j’était petite… Tu me suis?

# Alors cette chambre, c’est une vraie chambre de fille non?

Viens voir ma chambre

Chez Ulysse

Chez Ulysse c’est rentrer dans une forêt magique. C’est commencer l’histoire par la première page du livre, celle qui plante le décors.

C’est se réfugier dans l’arbre, dans la cabane, là-haut, pendant qu’en bas, sur le plancher des vaches, une vie entière prend part à l’histoire.

C’est raconter au grés des saisons, de son imagination…

Chez Ulysse tu peux appercevoir des tas d’habitants, à chaque fois différents. Reviens quand tu veux, il y aura du changement, c’est sur…

 

# Coup de coeur pour Ulysse et moi avec ce livre « Le petit Chevalier qui n’aimait pas la pluie ». Une jolie histoire mais qui nous a donné de beaux fou rires! Avec des dialogues en voix off parfait. Si toi aussi tu aimes raconter des histoires et imiter les personnages, tu vas te marrer, ce livre est fait pour toi! (Un second degré à la portée des petits!)

# Alors tu vois qu’elle change la chambre d’Ulysse, toujours du nouveau! La grande performance, c’est le tapis plein en faux gazon de chez « Didden & Co ». Une qualité surprenante et géniale, très doux et il imite à la perfection l’herbe, avec ses irrégularités, ses brins grillées… Très facile à poser (C’est bibi qui s’y est collée), l’effet est juste magique! Alors je te dis pas quand Ulysse déballe ses playmobils, les dinos et autres trucs de mec, on s’y croirait! Et aucun problème pour retrouver les jouets dedans! Quand je te dis que c’est parfait! Moi à ta place, je vais voir chez Didden & Co, parce que tu vas trouver des trucs de dingue pour réinventer ton univers! Garanti! (Ma solution facile et économique!)

# Dans la chambre/jardin d’Ulysse, c’est un peu la séance de domptage de « Brigitte-le-chein »! Je te dis qui gagne à la fin?

# Ce que j’aime, c’est de mélanger le neuf et le rétro, le tout fait et le fait maison… La garde-robe d’Ulysse par exemple, tu aurais vu sa tronche quand je l’ai chinée, avec ses vitres brunes… Et là, un vrai petit bijou! Pour les poignées de meubles, soit je chine, soit je vais chez Zara Home. (Caverne d’Alibaba si tu as de la suite dans les idées).

# Moi je suis fan de la marque Oeuf NYC, tu as vu les nouveaux goodies?

# Mademoiselle Dimanche et ses tissus scandinaves, tu connais?

# Ulysse porte un sweat Mini Rodini qui vient de la boutique en ligne « Guapito » et un jeans « Petit Bateau »… Il est trop beau! (Manque d’objectivité évident mais même sous amnésie partielle je crois que je dirais la même chose!) ^_^

# La valise tortue Samsonite d’Ulysse qui a trainé sa carapace durant tout l’été trouve forcément sa place sur le gazon!

# Idée top de rangement, les maxi légos! En bloc, en tête de mort…. Chez nous ils viennent de chez Claude Hontoir!

# Bon bein je crois qu’on est bon là…. Tu veux que je te montre les changements dans la chambre de Thémis?

Bestiaire

Ce qu’il y a de gai dans la mode enfantine, c’est de surtout ne pas tout prendre au sérieux mais de ne pas passer pour un clown non plus… Ne pas s’enfermer dans les dictats de la mode adulte mais laisser les personnalités s’exprimer.

Alors le plus souvent, c’est en leur demandant leur avis que je choisis leur garde-robe.

Voilà les dernières trouvailles… Entre intemporels et clins d’oeil amusants…

Impossible de faire l’impasse sur la nouvelle collection de Petit Bateau. De beaux basics bien pensés, parce que si le duffle coat de laine est costaud, il est doublé de coton pour rester tout doux, tout comme le ciré… Quand le vintage ne prend pas de la bouteille, voilà la recette.

Quant aux nouveaux classiques, quoi de plus emblématique que le style Doc Martens en matière de chaussure? Je dis le style car on oublie alors les pénibles minutes pour défaire, refaire les lacets, expliquer, ré-expliquer… S’énerver…

Alors, dans ma boutique Bruxelloise « Les Casse-pieds », j’ai dégoté des bottines similaires mais munies de tirettes sur le côté pour un enfilage facile et rapide!

Et là-dessus, leur dernière lubie, ce sont les amuse-bottes! Des bestioles qui viennent cacher le dessus de la chaussure et qui donnent du style à l’ensemble!

A mettre entre toutes les mains, sur toutes les chaussures, bottes et bottines.

Alors voilà un échantillon du résultat…

# Ce qui est amusant avec Thémis et Ulysse, c’est que le temps de la prise de photos ne dure que quelques minutes. Que dans ce laps de temps, ils parviennent à être extrêmement sérieux et complètement dingues à la fois! Tu ne vois souvent que la facette sérieuse, le masque que je leur demande de prendre pour rendre la photo le plus neutre possible, mais entre mes demandes, ils y a leurs idées, leurs rires et leurs délires… J’espère que tu vois ça aussi, un peu… Mais c’est mon cadeau de maman… #jedisçaaussiaucasoùtupensaisquilsétaientbattus

# Thémis porte un jeans gris H&M, un T-shirt manches longues American Apparel, un ciré jaune et un gilet vert Petit Bateau, des bottines Lunella et des sur-bottes de chez Les Casse-pieds.

# Ulysse porte un jeans, un pull bleu marine avec des boutons rouges sur l’épaule, un bonnet et un duffle-coat Petit Bateau, des bottines Lunella et des sur-bottes de chez Les casse-pieds.

# LEs tapis viennent tous de chez Didden & Co. Un vrai palais pour les tapis, une maison où tout est possible… Tu sais que c’est eux qui livre aussi le tapis rouge des Champs-Elysées dans les grandes occasions! Haaaaaa les belges sont plein de ressources!

# Je t’invite à venir voir ma page photo sur facebook ainsi qu’à me suivre sur Instagram, tu y verras plein d’autres choses, d’autres moments à partager, de bonnes adresses à découvrir…

 

 

 

Sur un tapis

 Raconte…

J’ai découvert un univers…

A Bruxelles, niché au coeur de ce qui se fait de joli… Un écrin pour une sorte d’art bien différent mais qui demande à être découvert…

La Maison s’appelle « Didden and Co ». Dans cet endroit, les oeuvres accrochées sont des tapis… Des tapis incroyables, des dessins d’artistes, des oeuvres parfois uniques, des reproductions exclusives… Et des idées, des idées d’ici et d’ailleurs, de la folie, un soupçon, celui qui est nécéssaire à faire naître une oeuvre dans un tapis.

Allez chez didden and Co mais gardez les yeux bien ouverts… Ils seront surpris… Et ne rangez pas vos doigts mais laisser les découvrir les matières, les étoffes, les reliefs… Touchez ce que vous verrez, sans modération aucune.

Lors de ma dernière visite, j’ai été impressionnée par les mutlitudes de matières organiques, écorces devenant tapis, nuance juste dans les tons, de la magie en trois dimensions… De la nature à fouler.

Ce que nous avons ramené? Juste de quoi rêver un peu plus longtemps, parce que les tapis aussi racontent des histoires…  Alors moi je les écoute les inventer…

Non je ne parle plus de tapis mais bien de morceaux de rêves nés de l’imagination, bien souvent, de Nathalie Didden, digne héritière d’une Maison pas ordinaire…

# Voilà donc comment d’une étoffe on raconte un bout d’histoire…

# Allez découvrir l’univers sans limite de Didden and Co… Et découvrez comment le tapis devient de la haute couture.

# Bientôt je reviens vous en parlez, avec un sujet qui plaira aux mamans, aux artistes…

# Les pyjama et robe de nuit sont de « Bonjour/Bonsoir »…. C’est magnifique! Et chic! ^_^