banniere

Archives du mot-clé créateur belge

The MILK on my blog! Bestiaire de ville!

Les looks pas bêtes!

Une fois de plus, des looks de ville comme chez nous!

Thémis et Ulysse s’équipent pour le froid qui arrive et le MILK souligne le bel effort!

Regarde ce que notre magazine préféré en dit et moi, je te promet plein d’images!

On sort les atouts sauvages pour dompter le bitume de Bruxelles…

Hi-haaa!

 

# si tu veux les voir sur le site du MILK, tu cliques ici! Clic clic!!!!

# Dans l’ordre, Ulysse porte une veste de chez La Redoute, un foulard Zef, un bonnet Ikks, un jeans et un sweat H&M, des Boots Zecchino d’Oro!

# Dans le désordre, Thémis porte, une veste Ikks, un legging Molo Kids, un Sweat PetitBo, un sac chien Zara, un foulard Zadig & Voltaire, un bonnet H&M et des boots façon moto Zecchino d’Oro!

# Mes wild wild kids!!! <3

# Ulysse se prend pour Steeve mc Queen et aujourd’hui Thémis se prenait pour Jane Birkin, encore un tour d’Olivia Hainaut ça! Ses badges by OH sont une vraie addiction! ^_^

Etre une princesse en Johanne Riss

Johanne Riss, créatrice pour les femmes

Il est parfois des moments dans la vie d’une femme où celle-ci rêve de devenir une princesse.

Rêve ou réalité qu’importe, il est des créateurs qui nous permettent de grimper les marches menant à ce rêve.

Johanne Riss est l’une d’elles et m’a ouvert cette grande porte.

Pour la seconde fois donc, j’ai eu l’extrême chance de porter l’une de ses robes fabuleuses…

Mais qui est Johanne Riss?

Voici un bref curriculum de l’artiste…

La créatrice, Johanne Riss, grandit à Paris et s’établit à Bruxelles, capitale de l’Europe, et arrive au stylisme par passion et de manière autodidacte en 1988.

Femme moderne et forte de son expérience, Johanne Riss met à votre disposition toute sa subtilité pour l’expression d’une féminité intemporelle.
Son style se décline à tous les niveaux, prêt-à-porter, robes de mariée, robes de soirée, accessoires et bijoux.
Sa grande force : le blanc et le noir auxquels s’ajoute au gré des saisons une multitude de couleurs plus belles les unes que les autres.

Femme active, ses créations répondent parfaitement aux exigences de la femme actuelle par le choix de matières stretch bien étudiées se combinant ensuite avec des accessoires en mousseline, soie ou guipure de dentelles.
Ses créations acquièrent, ainsi, une allure précieuse, habillée et très épurée, d’un rare raffinement.

Méticuleuse, tous ses vêtements sont créés dans son propre atelier directement situé dans sa maison-mère, lui permettant aisément et rapidement d’ajuster en semi-mesure ou en sur mesure en fonction de la demande de sa clientèle.

Perfectionniste, elle ne laisse aucun détail au hasard et accompagne ses créations de la conception à la confection et va même parfois jusqu’à l’habillage de ses clientes.
Ses créations évoquent immanquablement la légèreté, la transparence et la pureté.

 

J’ai la chance de connaître Johanne, son accessibilité, sa gentillesse, sa délicatesse, son sens du détail et son attention…

Lors de mes visites, je suis toujours très impressionnée par cet univers de femmes où les petites mains agiles des couturières travaillent dans l’atelier que l’ont apperçoit, toujours sous l’oeil attentif et bienveillant de Johanne.

Johanne qui imagine, qui adapte, qui transforme en fonction de l’envie des femmes et de leur corps.

Voilà la raison essentielle de mon admiration. Cette ligne sensuelle et féminine est bien une projection de femmes et cela se ressent intensément.

Johanne porte dans son imagination d’abord chacune des robes qui prendront vie ensuite…

Voilà la clé de cette perfection… La matière utilisée, le sens du détail, la façon de la porter, chacun de ces critères est pensé par une femme pour une femme…

La première fois que j’ai revêtu une robe de Johanne, c’était il n’y a pas si longtemps, pour un événement qui a marqué l’univers people de Belgique : La célèbre Maison Didden fêtait ses 20 ans et pour l’occasion réunissait quelques amis afin de les immortaliser lors d’un photo shoot qui illustrait la mâitrise de cette maison dans des portraits si bien réalisés par le talentueux Michel Gronemberger et publiés ensuite dans les pages du magazine Paris Match (Edition belge).

Pour cette occasion donc, Johanne m’a gentiment proposé de porter l’une de ces dernières créations… Rêve de petite fille…

Une robe qui enveloppe avec délicatesse pour ne dévoiler que certaines parties de l’anatomie féminine avec élégance et distinction… Un vrai succès et un plaisir que vous ne pouvez pas imaginer que de se retrouver parée de la sorte…

nouvel événement…

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion d’assister à un Gala caritatif pour lequel le long était de rigeur… Une fois de plus, le talent de Johanne a été brillement remarqué. Je ne vous parle pas uniquement de mon plaisir de porter cette nouvelle robe mais aussi des compliments recueillis tant par les hommes que les femmes sur cette pièce incroyable.

Il est tant donc que je vous présente visuellement Johanne, ses robes et son univers innimitable…

Dans son show-room immense du quartier Dansaert, je vous invite à découvrir en vrai son univers accueillant et toujours surpenant.

Johanne dessine également ses  bijoux et autres accessoires ainsi que des manteaux.

J’ai eu l’occasion de découvrir un manteau de fourrure ancien confié par l’une de ses clientes et qu’elle venait de transformer afin de lui redonner une patte  plus actuelle. Encore l’un de ses talents…

Pour ma part, je lorgne sur l’un de ses manteaux que je vous présenterai très bientôt…

Petite confidence : Si vous avez la possibilité de visiter son magasin / Show-Room, sachez que Johanne liquide une partie de son stock immense dans une vente à l’arrière… Pour votre info, je suis repartie avec un short en cachemire fabuleux pour moins de 10 euros…

son actualité : En plus de son magasin, Johanne est présente chez Francis Ferent, avenue Louise à Bruxelles. Elle y présente ses collections phares et la robe que j’ai eu la chance de porter cette semaine fera étinceller l’une des vitrines du célébre magasin durant le mois de décembre…

Quand je vous dis que l’on touche du doigts les étoiles…

Johanne Riss est une créatrice à découvrir et que l’on ne peut qu’apprécier tant humainement que professionnellement… Elle est pour moi la référence en matière de mode féminine…

 

# Tu vois, je te mens pas, cette robe est une robe de princesse… Tu la portes et tu te transformes!

# Merci à Luigi, grâce à lui j’avais aussi la coiffure de princesse assortie à la robe! #transformation!!!!!

# Bon, jouer les princesses, ça c’est fait, on dit quoi pour la suite???? #Ganavétérinaire?

# Je te rappelle donc le bon plan de Johanne, à sa boutique du quartier Dansaert, déstockage massif!

# RDV chez Francis Ferent également pour vous en mettre plein les yeux!

# Va voir le site de Johanne, rêve aussi et passe par le E-shop.

Petit Bonus, la fameuse photo portrait de famille réalisée par Michel Gronemberger pour la collection de la Maison Didden #Didden20ans

#sur cette photo Thémis porte un tutu de chez Johanne Riss également, des boots de chez Les Casse-Pieds et un Tshirt Ma locomotion

#Ulysse porte un jeans IKKS, un Tshirt Ma Locomotion et des baskets Feiyue de chez Les Casse-Pieds

#Brigitte est à poils! @Cacestdit

# Merci Johanne Riss pour cette autre robe fabuleuse!

# Un petit tour sur la page de Didden and Co et celle de Johanne Riss pour faire connaissance…

 

Olivia Hainaut

Men, by Olivia Hainaut

Olivia Hainaut est une styliste Belge.

Sortir de la Cambre, garder son esprit Rock n’Roll et oser franchir les limites, un credo. Olivia brode, Olivia coud, Olivia assemble, Olivia surprend, Olivia invente. Les matières, le cuir, le strass, les perles, les broderies, le plastique, aucune d’entre elle ne peut se venter d’exister sans les autres… Dans un pays qui parfois parle de séparation, Olivia prône l’union et s’interdit les interdits. Esprit trash et noble, Olivia Hainaut marque la mode belge de son empreinte indélébile.

J’ai rencontré la personne, j’ai été charmée par sa poésie, j’ai imaginé une rencontre entre sa vison et la mienne…

Je remercie « Luigi, Tellement Lui » de m’avoir prêté sa plastique et sa magie, j’aime le résultat.

Je vous invite à découvrir l’univers d’Olivia Hainaut ainsi que celui de Luigi, Bloggeur mode belge qui sait pertinemment bien ce qu’il aime.

 

 

         # Les symboles d’Olivia Hainaut prennent tout leur sens quand ils sont porté avec autant de conviction

Maison NATAN

Couleur et façon

Il est des portes qui s’ouvrent avec prestance… Il est des endroits qu’on découvre avec élégance.

La Belgique garde cette particularité de déceler en son sein de grands talents de la haute couture…

Lorsqu’Edouard Vermeulen nous ouvre les portes sur la genèse de son art, nous ne pouvons que contempler et comprendre un peu plus avant encore ce qui rend son travail unique, exceptionnel et intemporel…

J’ai eu la chance de découvrir l’envers du décors, un envers avec autant de magie que l’endroit… Aucune fausse note, une Maison bien plantée, une fourmillère de talents, de petites mains, de têtes pleines d’idées et tout ce petit monde régit par Monsieur, puisque tel est son nom dans la Maison…

Monsieur donc, votre univers est unique, magique et rend la femme encore plus fière grâce au panache de vos créations…

J’ai vu les différentes étapes de la création d’une toilette, j’ai vu les élégantes attendre leur commande avec l’impatience d’une enfant devant le père Noël, j’ai vu les préparations en partance pour le monde entier, j’ai vu le rêve, la magie qui opère et des silhouettes plus femmes que jamais. J’ai vu comment chacun dans cette Maison de renom trouve sa place précise en fonction de sa compétence afin que le résultat soit toujours au dessus des espérances…

Bienvenue dans la Maison NATAN.

# Voilà donc une belle série d’images. Je sais, il y en a beaucoup mais comment choisir quand chaque recoin de cette espace renferme tant de choses indispensables à la création?

# La boutique je ne vous la présenterai pas, juste une porte ouverte. L’esprit de ce billet étant de vous faire découvrir l’envers du décors, la fourmilière de la belle façon.

# Cette visite je l’ai faite avec mon amie Claudia dont je vous ai parlé récemment. Claudia nous ouvre les pages de son blog, à moi et d’autres comparses, afin que de notre point de vue unique nous puissions compléter la vision d’une femme bien dans son époque. Allez découvrir ce que Claudia aura retenu de notre visite commune…

# Je tiens encore à remercier Monsieur Edouard Vermeulen pour sa gentillesse, sa simplicité et cette porte ouverte sans retenue ni secret sur la Maison NATAN. C’est un bel univers que j’ai l’occasion de vous faire entre-apercevoir aujourd’hui…

# Bientôt le défilé…^_^