Archives du mot-clé cinéma belge

Les Magritte du cinema 2017

Samedi c’était le grand jour…

Le jour tant attendu par le monde du cinéma belge…

Une belle cérémonie une fois encore, des personnalités, des talents, des récompenses méritées et le défilé des tenues de circonstance…

en premier lieu, saluons le film belge « Les Premiers les Derniers », grand vainqueur des 7ème Magritte du Cinéma, chez les actrices, on a pu assister à une double victoire surprise avec le premier ex-aequo de l’histoire des Magritte, et le « partage » du prix entre Astrid Whettnall pour La Route d’Istanbul, et Virginie Efira pour Victoria. Quand au meilleur acteur, c’est Jean-Jacques Rausin qui remporte le précieux prix.

Pour le reste je vous laisse le loisir de découvrir les élus sur les réseaux…La presse belge ne manquera pas d’y revenir…

Mon clin d’oeil à moi, c’est cette robe que la créatrice et surtout mon amie Johanne Riss m’a dessiné pour l’occasion…Un « Sur mesure » spectaculaire … La porter et devenir une princesse parmi les princesses…

Merci Johanne!

Johanne a aussi habillé l’actrice Salomé Richard, meilleur espoir féminin avec une silhouette à contre courant… Et inattendue…

Voici mes images et je remercie aussi mon amie Elisabeth Clauss, la pépite mode du Elle Belgique, d’avoir pensé à retourner l’appareil photo dans ma direction… Merci pour les souvenirs…

#On croise les doigts bien fort pour que l’année prochaine un nom familier puisse peut-être se retrouver sur les listes…

L’année prochaine, le film de Vania Leturcq

L’année prochaine, un film sur le passage vers l’âge adulte

Aujourd’hui sort en Belgique « L’année Prochaine ». L’histoire presque ordinaire de deux amies d’enfance qui, arrivées au terme de leur parcours scolaire, doivent décider de l’orientation que prendront leurs vies.

Un film sur le besoin d’indépendance ou pas, sur la motivation à partir pour trouver sa place et créer son avenir en passant par des études à Paris lorsque l’on vient d’un petit village. L’histoire d’une amitié surtout, mise à l’épreuve de cette transition, pas toujours dans la bonne mesure.

Une histoire qui nous parle, que nous soyons jeune adulte, ado ou parent. Un film intimiste porté à bout de bras par Vania qui a su retrouver ses personnages qui semblent liées par une vraie amitié marquée par le temps. Une histoire presque vraie, parfois dure, pleine de promesses et de doutes…

Ce film sors en salle en Belgique ce mercredi 22 avril et très prochainement en France.

Je ne peux que vous conseiller d’aller le voir.

Pour ma part, j’ai eu la chance de rencontrer Vania Leturcq et l’une de ses actrices, la jolie Constance Rousseau.

Une rencontre simple, légère et pleine de belles discussions… Une motivation et une détermination évidentes pour cette réalisatrice belge qui a des choses à dire et  porte haut, une fois de plus, notre cinéma belge dans une coproduction française…

Une flamme sacrée qui habite cette jeune actrice de 25 ans, Constance Rousseau, à la fraîcheur insolente qui donne juste l’envie de découvrir son parcours déjà bien jalonné.

L’année prochaine, c’est aujourd’hui…

l annee prochaine film-0447 l annee prochaine film-0458 l annee prochaine film-0461 l annee prochaine film-0462 l annee prochaine film-0463 l annee prochaine film-0471-2 l annee prochaine film-0474 l annee prochaine film-0475 l annee prochaine film-0488 l annee prochaine film-0494 l annee prochaine film-0484

L’ANNEE PROCHAINE de Vania Leturcq – Bande annonce from Hélicotronc on Vimeo.

Interview de Vania Leturcq

# Voyez ce film et parlez-en, le cinéma ne doit pas être fait que de grosses productions, la qualité se trouve bien souvent dans des projets aussi jolis et importants que celui-ci.
# Merci à Vania et Constance pour ce joli moment…