Archives du mot-clé Bruxelles

Une visite chez Lilu…Les sacs sur mesure…

girls love bags

lilu-bag-boutique-oct16-5774

Et moi la première…

Alors quoi de plus agréable que de flâner dans l’espace boutique et atelier de la marque Lilu?

Située rue du Bailli à Bruxelles, c’est là qu’Emmanuelle Adams, la créatrice à la tête bien Rock&Roll s’agite pour nous confectionner des sacs incomparables… Dans son atelier les idées se bousculent et aidée de ses artisans, elle monte des sacs imaginés pour nous rendre la vie parfois plus simple, parfois plus pétillante, parfois plus organisée…

Emmanuelle pense aux femmes quand elle crée ses modèles, c’est exactement ce que l’on remarque quand on découvre ses sacs. Chaque détail compte… La façon de l’organiser, de l’ouvrir, de le porter et les circonstances bien entendu.

Sa nouvelle collection de l’automne/hiver est plus réussie que jamais!

J’aime la qualité des cuirs, les impressions croco, la tenue de ce modèle que je porte sur les photos, le gris plus carré… L’ouvrir et voir toute sa vie en un simple coup d’oeil.

Si il faut les traiter avec beaucoup de précaution? Emmanuelle vous dira que non, elle veut les voir vivre, se patiner, prendre l’empreinte de nos vies…

Et si un bobo devait survenir, l’atelier est ouvert  chaque jour et Emmanuelle est la première a réagir…

Voici mes coups de coeur… qu’en pensez-vous?

Emmanuelle crée une collection de modèle mais fait également du sur mesure selon votre demande… C’est toujours bon à savoir!

lilu-bag-boutique-oct16-5759 lilu-bag-boutique-oct16-5762 lilu-bag-boutique-oct16-5764 lilu-bag-boutique-oct16-5765 lilu-bag-boutique-oct16-5766 lilu-bag-boutique-oct16-5775 lilu-bag-boutique-oct16-5781 lilu-bag-boutique-oct16-5779 lilu-bag-boutique-oct16-5785 lilu-bag-boutique-oct16-5787 lilu-bag-boutique-oct16-5792 Pour plus de renseignements sur les modèles, vous pouvez soit visiter la boutique, soit contacter Emmanuelle via le site internet via facebook ou instagram…
Petit clin d’oeil sur la dernière image, « Knees to chin », un snack dont on ne peut plus se passer…On y mange de délicieux rouleaux de printemps super frais… Miam!

Bruxelles Today, opening Zara Home et présentation Bensimon

Il s’en passe toujours des choses dans ma belle Bruxelles…

opening-zara-home-et-bensimon-5527

Ce matin, c’est avec une grande joie que j’ai eu la chance de découvrir en exclu le nouvel espace « Zara Home ». La voilà enfin notre nouvelle boutique, la seconde plus grande d’Europe! oui oui!

Sur deux étages, des collections plus fournies, des découvertes pour les petits et les grands espaces…Et surtout pour moi la collection « Linen » que j’adore!!! Des noms évocateurs comme « Hotel » donnent aussi le ton d’une déco intemporelle et de qualité quant aux matières … Le plus compliqué…C’est de choisir…

Ensuite, direction « Bensimon, Home autour du monde » pour découvrir la collection de cet hiver… Des tons chauds, une orientation plus sobre et sans faute… Serge Bensimon est clairement un maestro dans ce domaine…Dénicher les tendances, faire renaître et réactualiser ses anciennes idées, ses valeurs sures, surprendre, arriver là où on ne l’attend pas… Serge en a des histoires à raconter dans ce domaine…

Alors coup d’oeil dans la boutique, quelques moments choisis mais le mieux sera certainement de vous y rendre et de redécouvrir ses nouveaux classiques…

Petit tour d’horizon en images mais point trop n’en faut…Le mieux est de vous y rendre…

opening-zara-home-et-bensimon-5519 opening-zara-home-et-bensimon-5521 opening-zara-home-et-bensimon-5522 opening-zara-home-et-bensimon-5523

opening-zara-home-et-bensimon-5526 opening-zara-home-et-bensimon-5527 opening-zara-home-et-bensimon-5529 opening-zara-home-et-bensimon-5554 opening-zara-home-et-bensimon-5561 opening-zara-home-et-bensimon-5560 opening-zara-home-et-bensimon-5556 opening-zara-home-et-bensimon-5549 opening-zara-home-et-bensimon-5547 opening-zara-home-et-bensimon-5562 opening-zara-home-et-bensimon-5563 opening-zara-home-et-bensimon-5566 opening-zara-home-et-bensimon-5568 opening-zara-home-et-bensimon-5569

A Bruxelles, vous retrouverez la nouvelle boutique Zara Home au 10 avenue Louise, quant à la boutique Bensimon, Home autour du monde, elle n’a pas bougé, toujours nichée au 70 de la rue de Namur.

Body training studio, on en parle?

 Des semaines, voir des mois que vous me suivez sur instagram et me demandez des tas d’infos sur ce sport pas banal!

Voici enfin le temps de ce premier billet que je lui consacre.

Et donc oui, je m’entraine au Body Training Studio!

Mais qu’est ce que c’est? Une nouvelle façon de prendre soin de soi, de se muscler, de se redessiner…

Le principe le voilà: Après avoir enfilé un body saillant, on vient vous arnacher un drôle de gilet par dessus, muni de capteurs.

Ces capteurs, ou électrodes, sont branchés sur la machine et ensuite le travaille commence.

Lors de l’effort, un flux électrique, similaire à l’électricité naturelle du corps, c’est important de le préciser (Certains concurrents utilisent des machines moins pointilleuses), insuffle une stimulation  supplémentaire aux muscles.

Chaque pulsion dure 4 secondes, il faut alors tenir dans la position parfaite durant ce temps, et répéter l’exercice, les séries.

Mais surtout ne pas faire n’importe quoi ni n’importe comment. C’est la raison pour laquelle un vrai coach, un professionnel ayant reçu une vraie formation physique et pas juste un coaching par la marque des machines, est essentiel.

Lui seul pourra doser chaque exercice et renforcer les muscles spécifiques en fonction de nos attentes et de notre condition de base.

une séance de 20 minutes de body training Studio équivaut à une séance de 4 ou 5 heures en salle. Rien que ça! Donc entre deux rendez-vous, hop on vient faire son sport et c’est reparti!

Les résultats apparaissent très rapidement! Pour ma part après 4 séances, j’ai été bluffée par l’apparition des muscles et par une meilleure position du dos aussi!

Forcément, le coach m’a fait remarqué que l’exercice est complet et stimule donc des zones que l’on travaille rarement en salle.

Ensuite le rythme; Pas plus de deux fois par semaine et toujours laisser le corps au repos 72 heures car pendant ce temps, le muscle continue de se former.

Personnellement, une séance par semaine était suffisante.

Si je vais continuer? Bien sur! Je viens de finir mon abonnement de 10 séances et je resigne pour une nouvelle carte!

Les filles, je vous promets des fesses qui remontent et des abdos en beton! Assurément!

Quant au prix, il est de 30 euros la séance avec une carte de 10 séances, donc pour moi, y allant 1 fois par semaine, je pratique un sport intensif pour 120 euros par mois. On en peut pas dire que cela soit excessif.

Ce que je vous propose, c’est de téléphoner au centre et de prendre un premier rendez-vous gratuit (spécifiez que vous venez de ma part). Après cette séance, à vous de voir…

Et pourquoi je recommande les centres body training Studio? Parce que Daniel Camus, l’un des fondateurs de la chaine, est un vrai sportif, ancien joueur de foot professionnel, s’est formé de façon très professionnelle et ne manque jamais de compléter sa formation et qu’il sait vraiment de quoi il parle.

Oser lui demander des conseils sur votre hygiène de vie également, ça fait un bien fou que quelqu’un vous remette sur les rails.

Voici quelques photos que j’ai eu la chance de faire avec Olivier Bisback.

Olivier est un acteur et cascadeur professionnel. Un très grand sportif, adepte de beaucoup de pratiques et de yoga également.

Lui ayant vanté les mérites de mon nouveau sport, il a tenu à tester cette méthode!

Il en est ressorti ravi et lors de ses coachings d’acteurs (Je ne peux pas vous citer tous les noms, mais on parle de grosses pointures) il pense sérieusement à les faire passer par la fameuse machine!

Quand je vous dis que c’est top et que même les professionnels sont ravis!

Alors à vous de jouer! Pour l’été, pour la rentrée, voilà la meilleure méthode pour vous entrainer.

Visiter la page du Body training Studio et découvrez les centres et très bientôt…. Un super concept verra le jour avec de nombreux services complémentaires! Moi je décompte les jours!

body training studio olivier bisback-8212 body training studio olivier bisback-8225 body training studio olivier bisback-8228 body training studio olivier bisback-8229 body training studio-8194 body training studio-8195 body training studio-8200 body training studio-8219 body training studio-8235 body training studio-8262 body training studio-8266 body training studio-8267 body training studio-8279 body training studio-8293Je peux vous jurer qu’il a sué de fameuses gouttes! Bravo Olivier! ^_^

La Cambre, le défilé 2016… 30 ans de mode

Ce weekend j’ai eu la chance d’assister au défilé de la célèbre école de stylisme La Cambre.

30 ans de mode pour la Cambre! Happy birthday!

Comme chaque année ce défilé marque le travail de l’année des élèves, année par année, avec des récompenses pour certains… L’occasion de sortir du lot, de montrer son talent, d’ouvrir des portes…

De nombreux articles sont paru à ce sujet et en parleront bien mieux que moi, comme ce résumé réalisé par la journaliste du elle Belgique, Elisabeth Clauss.

Moi ce sont mes yeux qui ont brillés, dans les coulisses d’abord (Je remercie encore  Tony Delcampe, directeur de la célèbre école, pour cet accès privilégié).

Impossible de vous montrer chacune de mes photos, elles sont nombreuses, voici donc un petit aperçu de ce qu’il se passait derrière le rideau…

Ce qui m’a frappé cette fois, c’est le nombre de stylismes pour hommes. Ces messieurs ont été gâtés…

Les petites angoisses de dernières minutes, les rajustements, le coeur au bel ouvrage sont autant d’instants que j’ai la chance de capturer à chaque fois, des trésors…

Bravo à chacun, étudiants, mannequins, professionnels en maquillages et coiffures et organisateurs, une fois de plus, c’est du rêve plein les yeux et la fierté de montrer notre talent national en matière de mode…

la cambre defile juin 16-8860 la cambre defile juin 16-8871 la cambre defile juin 16-8882 la cambre defile juin 16-8885 la cambre defile juin 16-8904 la cambre defile juin 16-8909 la cambre defile juin 16-8915 la cambre defile juin 16-8925 la cambre defile juin 16-8948 la cambre defile juin 16-8951 la cambre defile juin 16-8956 la cambre defile juin 16-8959 la cambre defile juin 16-8969 la cambre defile juin 16-8972 la cambre defile juin 16-8981 la cambre defile juin 16-8997 la cambre defile juin 16-9005 la cambre defile juin 16-9003 la cambre defile juin 16-9011 la cambre defile juin 16-9016 la cambre defile juin 16-9028 la cambre defile juin 16-9042 la cambre defile juin 16-9048 la cambre defile juin 16-9058 la cambre defile juin 16-9095 la cambre defile juin 16-9104 la cambre defile juin 16-9119 la cambre defile juin 16-9129 la cambre defile juin 16-9141 la cambre defile juin 16-9142 la cambre defile juin 16-9149 la cambre defile juin 16-9152 la cambre defile juin 16-9164 la cambre defile juin 16-9181 la cambre defile juin 16-9191 la cambre defile juin 16-9290 la cambre defile juin 16-9331 la cambre defile juin 16-9343 la cambre defile juin 16-9365 la cambre defile juin 16-9410 la cambre defile juin 16-9449 la cambre defile juin 16-9467 la cambre defile juin 16-9480 la cambre defile juin 16-9504 la cambre defile juin 16-9534

Brownie & Blondie, le pop up concept

0% male, 0% Female, 100 % Unisex

Brownie & Blondie, c’est un concept… Un concept pour s’habiller en Unisex. Et pour une fois, ça le fait!

Brownie et Blondie, ce sont les prénoms des chiens du créateur et styliste Fabrice Couturier.

Son idée de génie, faire découvrir sa marque Berlinoise en la sortant de sa boutique et en lui faisant parcourir 8000 km en 4 mois. Dans ce laps de temps, il investira des galeries, des librairies, des concepts store tout autour de l’Europe.

Suivez son tour sur son site et n’hésitez pas à découvrir cette marque Française installée à Berlin.

Nous aimons les lignes épurées mais précises, les matières confortables mais stylées et l’idée qu’on puisse se prêter notre garde-robe…

Pour illustrer notre découverte, rien de mieux que quelques images…

Le POP UP est installé à Bruxelles jusqu’au 29 mai, alors vite vite, rendez-vous au 80-84 rue de Flandres à 1000 Bruxelles, ensuite, direction Paris… Pas d’excuse! Toutes les infos sont ici!

Si vous l’avez manqué, visitez le E-shop. Perso on est fan de cette marque concept bien pensée!

Voilà notre sélection dans la nouvelle collection!

brownie et blondie-7418 brownie et blondie-7420 brownie et blondie-7421 brownie et blondie-7423 brownie et blondie-7424 brownie et blondie-7425 brownie et blondie-7430 brownie et blondie-7435 brownie and blondie 2 brownie and blondie brownie et blondie-7443 brownie et blondie-7448  brownie et blondie-7461 brownie et blondie-7459brownie et blondie-7485

Nos looks sont 100% Brownie and Blondie, jusqu’aux chaussettes, le détail de la marque!

Retrouvez Luigi sur son blog, Tellementlui.com

Dans les abîmes de Denis Meyers #remembersouvenir

Rencontre

Il était une fois un homme, un homme blessé mais qui avait une arme indestructible, la création.

Il était une autre fois un bâtiment digne comme un paquebot, majestueux, grandiose, mais dont les feux s’étaient éteint il y a plusieurs années déjà… Un roi dans l’ombre qui se mourrait.

Alors quand le premier rencontre le second, presque à l’agonie, il s’appuie sur son ossature pas encore frêle mais grisonnante afin de renaître grâce à lui, d’exulter, de devenir le Phoenix, pour eux deux.

L’artiste, c’est Denis Meyers, un artiste multirécidiviste, qui écrit, dessine, coordonne.

Le second, c’est le bâtiment Solvay à Bruxelles, des milliers de mètres carrés d’une architecture qui n’existera plus jamais dans notre paysage. Une façon d’avant, avec des matériaux nobles comme le travertin, le parquet, un bâtiment construit en plusieurs étapes, qui ont longtemps cohabitées mais qui ne seront plus dans quelques jours, promis à la destruction afin de laisser une nouvelle construction s’ériger, la loi du temps…

Pour lui, pour Denis, ces mètres carrés sont autant d’espaces pour y laisser s’échapper ses tortures personnelles, ses fantômes, ses démons, ses désespoirs, une partie d’un passé à laisser glisser et quand les grands murs tomberont, c’est ce chapitre qui pourra partir en poussière, il a écrit l’histoire de cette façon, rêvant même d’être aux commandes des machines qui abattront le mastodonte!

Mais laisser une trace de ce travail titanesque était un passage obligé, pour ne pas oublier.

Alors donc, si pendant des jours et des nuits, dans le froid, le noir, la solitude, cet homme a laissé son passé s’inscrire au travers des bombes noires, il n’a pas hésité à ouvrir la porte aux photographes désireux de témoigner de son oeuvre.

Remember / Souvenir, voilà le nom que Denis Meyers a étiqueté sur ce travail magistral, suffoquant!

Demain soir les portes s’ouvriront afin que l’ont puisse témoigner de ce passage, avant qu’il ne s’écroule, très bientôt.

Alors à mon tour de lever le voile sur ce que mes yeux ont vu, accompagnés par Denis…

Ce qui m’intrigue? Qui sera le Denis d’après, celui qui retrouvera les traces de ce moment dans les livres et les photos, comment sortir indemne de ce passage hors du commun? Comment ne pas oublier quand les murs tomberont?

L’histoire le dira, peut-être.

Voilà quelques images, je ne pourrai pas tout vous montrer maintenant, il faut je pense pourvoir le vivre en vrai avant de le voir au travers des photos.

denis meyers-8931 denis meyers-8955 solvay denis meyers-9780-2 denis meyers solvay-9953 denis meyers solvay-9886 denis meyers solvay-9817 denis meyers solvay-9779 denis meyers solvay-9768 denis meyers solvay-9692 denis meyers solvay-9574 denis meyers solvay-9543 denis meyers solvay-9504 denis meyers solvay-9433 denis meyers solvay-9426-2 denis meyers solvay-9397 denis meyers solvay-9383 denis meyers solvay-9318 denis meyers solvay-9288 denis meyers solvay-9183 denis meyers solvay-9107 denis meyers solvay-9019

remember souvenir denis meyers-1543

Merci Denis pour ce passe droit, je me sens privilégiée de pouvoir témoigner de cette oeuvre impressionnante, intimidante et presque impudique. #remembersouvenir
Pour plus d’infos, voilà le site réalisé pour l’occasion

Mosaert chez Hunting and Collecting, l’exclu

Stromae dans ton dressing!

Une fois de plus le Maestro a encore frappé! Fort!

Hier, nous étions invité à découvrir en avant première la nouvelle collection du collectif Mosaert, une collection que Paul et sa femme, Coralie Barbier, ont designés avec talent et brio!

Une fois de plus nous sommes catapultés dans l’univers du génie des mots et de l’image avec cette nouvelle collection qui trouve tout naturellement sa place dans le concept store « Hunting and Collecting ». Bien entendu, la collection au complet sera disponible sur le site de la marque mais pour la voir en vrai, juste une adresse!

Des impressions plus Wax et ethniques pour cette série, mais tout en gardant un graphisme léché à la Stromae… Découvrez les polos, sweats, chaussettes et autres pièces de Mosaert, dont on n’a pas fini de parler…

Hier, c’est donc en compagnie du couple que nous avons eu la primeur, avec un Stromae toujours aussi charmant, qui ne déroge pas à sa réputation! Bravo aux tourtereaux qui n’ont pas fini de nous régaler avec leurs créations!

C’est fooormidable!

IMG_3918 IMG_3916 12959473_10154038531143913_70294875_o 12970659_10154038531103913_954947389_o 12953194_10154038530988913_1468279216_o

#« Mosaert », la collection de Paul et Corinne, à retrouver chez « Hunting and Collecting » ou sur le site de la marque!

No words

Et pourtant il y en aurait tant à dire…

Ce que je peux vous dire, c’est que ce 22 mars  avait vraiment bien commencé, fier de nous faire découvrir cette deuxième journée de printemps avec une lumière très particulière et matinale, celle qui t’oblige à regarder plus loin, vers les projets…

Et puis…

Et puis l’annonce, les mots posés, l’incrédulité… si prêt, juste ici… Zaventem!

Et puis ce sentiment de surprise en demi-teinte, on nous le disait que cela allait arriver, qu’on ne serait pas épargné, mais la force de la vie est qu’elle nous aide à rebondir, à avancer, à nous rassurer du quotidien, à oublier un peu…

Alors voilà que notre quotidien est violemment frappé par une poignée d’imbéciles…

Gui-Home a raison de dire que c’est pas parce qu’ils ont raté leur vie qu’il vont gâcher la nôtre…

Mais ce mardi matin prend rapidement une tournure dramatique, une impression de page écornée qui se tourne… Sans prévenir…Sans rien nous demander.

Alors on se plonge dans le présent, on pense d’abord à soi, à la chance qu’on a d’être ici et pas là, à nos enfants aussi, toujours trop loin de nous dans de pareilles circonstances… C’est déjà incroyable de dire cela, « de pareilles circonstances »… Je n’avais, jusque là, jamais connu de « pareilles circonstances »… C’est donc la première fois et elle nous marque au fer rouge!

Que faire? Hébétés, nous le devenons tous, tels des zombies vivants, débordant de vie à en être écoeurant, s’en vouloir presque de ce flot de vie dans nos veines quand l’empathie nous submerge de ses tsunamis d’angoisse, de peur et de tristesse!

Qui est touché? Par qui l’histoire deviendra encore plus criante de réalité?

Bien entendu que nous connaissons tous, dans notre belle Bruxelles, quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un… Bien sur…

Et puis comme pour nous relancer une seconde salve douloureuse, une seconde explosion… Une autre! Vraiment? Le métro cette fois!

Oui!

Et mes enfants qui sont loin, trop loin que pour être protégés et rassurés par mes bras… Envie de crier, de me réveiller, de ne pas écouter mais je n’entends que cela! à en avoir mal à la tête!

La radio dégueule les informations et son bruit oppressant agit comme un aimant, je n’en décolle pas… Les sirènes hurlent de toutes parts dans la ville, un balai incessant… Et mes enfants? Que font-ils, que savent-ils? Que c’est la guerre à Bruxelles?

Bruxelles ma belle…

Défigurée un temps par ce chaos insupportable, ma ville qui saigne à n’en plus finir… Et les yeux hagards des gens qu’on croise… Incrédules…

Bruxelles c’est le monde, c’est Paris, c’est la Turquie, la Serbie, c’est le monde… C’est le monde qui crie.

Pour une poignée de fous qui n’ont pas trouvé d’échos sur notre planète… Une poignée de fous!

Bien entendu que ma ville se relèvera, comme les autres mais il faudra le reconnaître, même si nous continuerons à vivre, à nous rassembler, à faire la fête, le gout de poudre sera imprégné dans le fond de notre gorge à jamais.

J’ai entendu dire « On prend l’insouciance de nos enfants »… Alors j’y pense.

L’insouciance, justement… Qui peut se vanter de l’avoir connue si ce n’est ma seule génération?

Mes parents ne l’ont pas eue! Nés pendant la guerre ou juste après, dans un pays qui devait cicatriser… Celles d’avant n’en parlons pas…

C’est bien nous les enfants chéris de ce monde! Epargnés des guerres et biberonnés par Dolto et ses confrères et soeurs… C’est nous qui devons découvrir la réalité qui fait mal aux yeux…et grandir! Nos enfants grandiront dans un monde ou la violence côtoiera le rêve… J’ai honte de n’avoir pu préserver ce que nos parents ont voulu créer, cet idéal de vie…

Les utopies sont faites pour s’en servir… Nous étions contemplatifs!

J’ai honte de ne pas avoir ouvert les yeux, d’avoir laissé faire, d’avoir bêtement fait confiance, d’avoir eu peur de certaines idées, de ne pas avoir posé mes actes…

Notre civilisation s’est reposée sur ses lauriers et doit se réveiller! Elle en est capable!

On ne gagne pas une bataille à coup de bisous, réveillons-nous, mais à force de décisions!

Je veux un monde de tolérance, de multiculturalité, de respect, d’ouverture  et si il nous faut nous battre pour défendre nos valeurs, battons-nous! Réveillons-nous!

Je ne savais pas quels mots poser sur mon actualité, je pense que les mots viennent quand on les laisse s’échapper, juste après les larmes…

J’ai honte de mon monde, mais j’ai foi en l’humanité…

Et si on changeait tout? Si nos dirigeants commençaient à penser comme si demain nous pouvions tout perdre, si nous nous mettions à imposer nos idéaux ailleurs que sur des statuts sociaux… Si on se battait pour défendre l’avenir de nos enfants? Si on grandissait?

Demain j’espère que nous nous battrons, mais aujourd’hui je pleure encore pour cet enfant qui a vu sa mère tomber sans se relever, pour ce père qui ne rentrera pas, pour ce jeune homme qui n’apprendra plus, pour celui qui se bat avec la médecine et pour tous ceux dont le souffle s’est coupé le 22 mars 2016…

Ce soir, j’ai mal à ma ville…

Mais toi l’imbécile, n’oublie pas que pendant que nous pleurons nous avons encore l’humour, que les mitraillettes nous on les mange et que Manneken peace sur les bombes!

 12722000_10153985798638913_281340342_n 12899701_10153985798608913_1951091465_n 12527987_10153985798658913_1259514973_n 12900254_10153985798698913_1472455698_n 12595954_10153985798733913_2131852945_n 12900019_10153985798753913_865472333_n 12899767_10153985798783913_1730929853_n# Voici mes images de ce 22 mars… Elles parlent de ma ville qui fut et que sera, de la panique et des téléphones coupés vut l’assaut de chacun pour se rassurer, elles parlent de mes enfants récupérés, des héros de ce triste de jour et de l’insouciance qui s’envole…
#Elles parlent aussi d’un mot d’amour qui oublie le drame le temps que quelques coeurs qui m’ont fait un bien fou…
#Elles parlent juste d’un 22 mars 2016, du point de vue d’une maman bruxelloise qui a eu de la chance en côtoyant l’horreur…

Marianne Gray au Salon Velasquez et le Body Training, Une journée pour moi

Ma journée à moi

Pas mal de stress en ce moment, de nombreuses raisons de s’oublier un peu… En plus du boulot, jamais routinier, de la vie de famille, toujours intense, les soucis actuels à gérer avec le dossier « Cyber Harcèlement », je me rends compte que c’est mon tonus qui en prend un petit coup dans l’aile.

Parfois il faut s’imposer la pause, juste le temps de respirer une bonne fois, d’ouvrir ses poumons et de fermer son agenda…

Moi qui adore le sport, je me suis vue m’oublier, ne plus trouver le temps nécessaire, et puis ne pas perdre de vue qu’on est une femme avant-tout, c’est le meilleur moyen de se recharger les batteries et l’ego.

Alors j’ai accepté ces deux invitations, il n’y a pas de hasard!

Vendredi donc, j’ai décrété cette journée comme étant la mienne et rien que la mienne!

Pour bien commencer cette journée, je me suis rendue au « Body Training Studio » de la place Brugmann, au numéro 7, à Ixelles.

Je me souvenais de ces ceintures à électrodes d’avant, qui vous balancent une décharge électrique comme une contraction, dont il était très difficile de s’acclimater.

Ici le projet est tout autre.

Si on est bien couvert de petits électrodes sur un body spécial, on ne reçoit plus de décharge mais des ondes, c’est très très différent car absolument pas douloureux, une sentation plus interne, qui sollicite le muscle par en dessous.

Ensuite il faut établir le programme avec le coach, en fonction de nos attentes personnelles. Pour moi c’est simple : je ne veux pas faire gonfler mes muscles mais affermir ma silhouette, pas de gonflette donc!

La promesse? En 20 minutes de mouvements avec le coach, branchée sur la machine, mon effort représente une séance de 4 ou 5 heures de salle. Oui! Rien que ça!!!!

Pas mal non quand on a pas le temps?

J’ai donc suivi cette séance avec énormément de curiosité, les exercices n’étaient pas vraiment plus difficiles à réaliser que sans électrode, les positions doivent juste être précises pour un bon résultat, et le coach veille.

Le lendemain, quelques courbatures mais rien de catastrophique, j’ai déjà un gentil rythme sportif, ça doit aider.

Il semble que les programmes peuvent être d’excellentes solutions pour compléter un entrainement sportif ou pour aider à une remise en forme générale.

Si j’ai envie de continuer? Bien sur que oui! Je suis très curieuse de voir ce que cela donnera sur un plus long terme. D’après le Coach, au bout de la troisième séance les résultats sont déjà bien visibles! J’ai hâte!

Après cette séance, direction le salon Velasquez/ Marianne Gray.

Si la Maison Marianne GRay est une institution Française, le salon Velasquez qui travaille avec la Maison mère, a ouvert il y a une bonne dizaine d’années.

Dans le centre de Bruxelles, à quelques foulées de la Grand-Place, me voilà dans cette sublime bâtisse Bruxelloise, une maison datant du 19ème siècle qui a conservé un charisme magnifique.

Le personnel, très pro, me conseille le nouveau soin de la maison, avec des produits naturels, des concentrés naturels  et des huiles essentielles qui font du bien! En avant donc pour un traitement « Terre Naturelle ».

Quel plaisir! Une nouvelle gamme de soins proposés par John Velasquez, composée de 3 shampoings, un masque 10 en 1 et un soin. Les parfums sont tellement rassurants, vraiment, de la pêche, de l’huile d’argan, du beurre de Karité, de l’Ylang-Ylang, du citron, des algues…Tous des ingrédients qui pourraient sortir d’une cuisine bio, mais là, nous sommes chez le coiffeur.

En plus de ce soin, la Maison me propose un shampoing ton sur ton pour augmenter la brillance de mes cheveux! Pas de coloration donc mais un produit naturel, une popote maison réalisée à partir des poudres présentées dans le salon, une vraie officine naturelle dédiée aux cheveux.

Je me suis régalée, enfin ma crinière de feu s’est régalée. ^_^

Je n’ai as vu le temps passer et cette petite infusion pour patienter était délicieuse.

Un vrai moment pour moi je vous disais, promesse tenue!

Je suis ressortie de cet espace de bien-être (Parce qu’il y a également un espace en sous-sol dédié au bien-être, avec massages divers) avec une sensation de légèreté, une impression de zénitude et un résultat impeccable! Un vrai booste que j’avais oublié!

Alors oui, je vous recommande vraiment de prendre le temps pour vous, de faire une pause, de trouver ce qui pourrait vous apporter ce plaisir, palliatif au quotidien.

Je vous invite à aller voir les informations sur le site de BodyTraining Studio, et de vous inscrire à une séance d’essai gratuite, ça sera bien plus parlant, j’en suis convaincue.

Et pareil pour le Salon Velasquez/ Marianne Gray, qui en plus a l’habitude de traiter tous les types de cheveux, même asiatiques. Alors si vous aimez les produits naturels, que vous n’avez plus envie de vous intoxiquer les cheveux avec toutes sortes de produits chimiques, je pense que c’est vraiment une adresse a retenir.

Voilà quelques photos, faites avec mon Iphone, c’était une journée pour moi, on ne parle donc pas de boulot, mais cela vous donnera un aperçu et si vous désirez me suivre sur Instagram, taper l’adresse @ganapetitmonde. Désolée par contre, pour l’instant, mon compte est en privé, juste pour éviter que quelques harceleurs mal élevés ne viennent encore s’amuser chez nous. Alors faites moi une demande et le tour sera joué.

Petite info de dernière minute en matière de bien être, j’ai passé la matinée dans un centre Yoga incroyable. Le Yoga Room.

Si je fais du Yoga? Bein en fait non, jamais fait avant aujourd’hui.

Et voilà qu’une amie me propose ce workshop de…3 heures de Yoga Ashtanga (Avec Sergine Laloux).

Quel bonheur! J’étais la seule novice mais j’ai suivi et j’ai tenté d’expliquer à mon corps qu’il devait s’assouplir en douceur… Je suis ressortie comme sur un nuage et enchantée de l’expérience!

Voilà donc un lieu complètement dédié à cette pratique, avec plusieurs types de Yoga et des horaires pour tout le monde et si le Workshop vous tente, il n’est pas trop tard pour vous y inscrire!

Alors pensez à vous…

Des bises

Gana

bodytraining studio bodytraining studio6 bodytraining studio5 bodytraining studio9 bodytraining studio4 bodytraining studio3 bodytraining studio7 bodytraining studio8 marianne gray salon velasquez marianne gray salon velasquez2 marianne gray salon velasquez3 marianne gray salon velasquez4 marianne gray salon velasquez5

12804229_10153909166403913_407723903_n yogaroom yogaroom2 yogaroom3

#Ma vie est belge avec Bash  et la nouvelle boutique de l’avenue Louise à Bruxelles ^_^
#Par ici pour le Bodytraining Studio, ici pour le Salon Velasquez et Marianne Gray et la nouvelle gamme de produits « Terre Naturelle » (Le Marie Claire en parle ici) et hop, le Yoga Room et le Workshop de Sergine!

Super Cedar de Byredo chez « Senteurs d’ailleurs »

Il y a quelques jours j’ai eu la chance de découvrir la nouvelle fragrance de la Maison Byredo chez « Senteurs d’ailleurs », le meilleur dealer olfactif de Bruxelles!

Il faut déjà connaître la marque Byredo, qui ne fait pas que de sublimes parfums…

Byredo fait aussi des accessoires en cuir, des lunettes solaires, enfin tout ça est à découvrir sur le site.

Mais donc j’ai eu la chance de découvrir, avant tout le monde, Super Cedar…

Ce que l’on m’a expliqué, c’est que le créateur, Ben Gorham, aime réduire les essences de ces senteurs. Si en général un parfum est composé d’une centaine de références, ceux de byred sont composé d’une vingtaine afin de mieux cerner les notes, de préciser une ambiance, de faire ressurgir des souvenirs.

Et le pari est complètement réussi. J’ai découvert toute une gamme, des noms qui évoquent des souvenirs, une bougie qui sent le tube de rouge à lèvre pour de vrai, mes madeleines à moi…

Alors avec super Cedar, le ton était donné, mais le nez devait encore faire son boulot…

Le sentir c’est retrouver l’odeur du bois, des cabanes, de la nature mais d’une effluve rassurante, chaude  sans être lourde.

Le bois de cèdre est bien présent, sec, puissant, reminiscence des mines de crayon, il sent le pupitre d’écolier.

Super Cedar est une Fragrance mixte à vibrations continues. Le cèdre mais ensuite la rose, le musc soyeux et un soupçon de vetiver.

Je le porte depuis l’avoir découvert et moi qui suis compliquée avec les odeurs, je ne peux déjà plus m’en passer…

Découvrez le dès mars 2016 auprès de tous les revendeurs Byredo partout dans le monde et chez Senteurs d’Ailleurs qui, pour l’occasion, s’est associé avec le très célèbre fleuriste Mark Colle, qui sévit sur bon nombre de catwalks comme Hermès, Raf Simons, Dries Van Notem ou encore Ann Demeulemeester, pour créer une composition florale directement inspiré de Super Cedar.

senteurs d'ailleurs byredo-4551 senteurs d'ailleurs byredo-4557 senteurs d'ailleurs byredo-4561 senteurs d'ailleurs byredo-4571 senteurs d'ailleurs byredo-4586 senteurs d'ailleurs byredo-4589

#Enivrant « Super Cedar » qui me colle déjà bien à la peau… Merci Senteurs d’Ailleurs

Bluetiful, Thémis et Ulysse pour leur Look of the Milk

Finir l’année en beauté

On touche à la fin de cette année 2015 et voici notre dernière contribution pour le look du mois pour le Milk Magazine.

Alors pour finir sur les chapeaux de roue, on se prépare pour les tenues de fêtes qui vont bientôt briller!

Une robe aux accents dorés pour Thémis et une Tshirt classieux pour Ulysse! On sort en ville mais comme des princes!

Saint-Nicolas a bien compris que Thémis avait grandit cette année et que de la petite fille avait éclos une presque ado… Pour célébrer cela, un joli sac Zadig & Voltaire qui grandira avec elle! Son premier vrai sac! Oui oui! Encore beaucoup de premières fois qui risquent d’arriver… Une à la fois et pas trop vite surtout!

Ulysse quant à lui ne craint rien dans cette doudoune incroyable! Une vraie découverte que la marque Gertrude+Gaston. Pour les kids et pour les grands! De quoi faire de jolis duos!

En avant, bravons le froid qui pique et les pavés qui glissent et marchons vers cette fin d’année qui sera brillante comme la prochaine à venir!

milk look dec-3461 milk look dec-3462 milk look dec-3449 milk look dec-3465 milk look dec-3445 milk look dec-3466 milk look dec-3470 milk look dec-3438 milk look dec-3441 milk look dec-3457# Thémis porte une robe et un manteau Oaks Of Acorn, un t-shirt Petit Bateau, des Stan Smith et son tout nouveau premier sac de chez Zadig & Voltaire, le Sunny XS.
#Ulysse porte un Tshirt et un bonnet de la marque belge Six Hugs and Rock&Roll, un blouson Gertrude+Gaston, un jeans Zara, un foulard de la Milk Box de l’année passée et des boots Compagnucci.
# Et pour les voir dans le Milk Magazine on web, c’est par ici!

Les produits Nougatine enfin chez Deepnature à Bruxelles

Une gamme de produits et des massages pour nous Chez Deepnature

Hello tout le monde, voilà, on continue dans les vidéos, c’est plus marrant!

La semaine passée j’ai été au Spa Deep Nature à Bruxelles et ils commencent les massages pour les enfants à partir de trois ans. Les produits utilisés sont de la gamme Nougatine

Regarde ma vidéo,

A bientôt

Thémis ♥

#Tu peux acheter les produits sur le site de Nougatine, dans certaines pharmacies ou chez Deepnature!

deepnature for kids-3199

#Sur la photo je porte mes chaussettes Collégien, je les adore!

Delbôve Cosmetics, les secrets de sorcière dévoilés

Delbôve, une institution belge qui retrouve un nouveau souffle

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de redécouvrir une institution belge dans le monde du cosmétique.

Il est des institutions qu’il nous plait de voir revivre, les secrets de sorcière en sont la preuve. Des secrets bien gardés qui ont une histoire!

Delbôve Cosmetics, c’est un écrin dédié à la beauté qui vient de ré-ouvrir une page importante de son histoire. En effet, la Maison Delbôve a élu domicile au numéro 67 de laRue de l’Abbaye à 1050 Bruxelles (Ixelles).

Cette connaissance rigoureuse dans le domaine de la cosmétique a vu le jour dans les années 50, lorsque le coiffeur Roger Delbôve qui pratique avec exigence et passion un art capillaire total, vient à constater que soin de la peau et soin du cheveu sont indissociables.

Des lors, ses recherches seront sans fin afin de trouver les soins les plus adaptés, mêlant la science à sa passion professionnelle pour l’art capillaire. Il deviendra l’un des 10 meilleurs cosmétologues de son époque.

Insatisfait par les produits disponibles sur le marché et fort des connaissances acquises, Roger Delbôve convainc son épouse Marion – ex-collaboratrice chez Helena Rubinstein Belgique – de concevoir ensemble un soin basé sur le principe de l’homéostasie. Un soin qui permette à la peau de retrouver son équilibre et son fonctionnement naturels, sans artifice.

En 1965, la Crème Sorcière – nom clin d’œil donné par une utilisatrice enthousiaste – voit le jour dans le laboratoire Delbôve, à Forest (Bruxelles). Une star est née… modeste et discrète, malgré les formidables résultats qu’elle génère. Une star bientôt rejointe par l’Eau Sorcière avec laquelle elle forme le fameux Rituel de Beauté, base de tout traitement.

Les soins Delbôve sont une révolution, ainsi naissent les Auxiliaires, les Elixirs, les Spécifiques, les Soins du Corps… tous destinés à ce que la femme se sente chaque jour mieux dans sa peau. De la tête aux pieds.

En 2011, inconditionnelle des produits Delbôve et convaincue de leurs vertus exceptionnelles, Gina d’Ansembourg est déterminée, à rendre ces « secrets de sorcière » accessibles à un plus large cercle. Pour garantir leur pérennité, mais aussi parce qu’elle estime que de tels bienfaits sont trop précieux pour ne pas être partagés !

Et c’est ainsi qu’en mai 2013, Gina et Sybille d’Ansembourg inaugurent à Ixelles la toute nouvelle Boutique Sorcière. Un écrin unique où (re)découvrir les secrets précieusement conservés des ces soins exceptionnels… Et apprendre comment ils peuvent, au fil des jours, révéler votre beauté.

Pour ma part, j’ai eu la chance de participer à l’un des ateliers que propose la Maison. Une sorcière party!

Les rituels de soins, comment optimiser la pose des crèmes, revenir sur nos idées fausses et corriger nos mouvements… Un atelier girly, emprunt d’un savoir faire et d’une passion!

La chose se déroule de cette façon :  autours d’une grande table, chacune avec son espace de travail, miroir, accessoires, écoutant notre hôtesse nous promulguer les secrets de sorcière!

Pour chacune un produit spécifique ou une façon de l’utiliser personnelle, il faut y aller comme si vous aviez un rendez-vous avec l’une des détentrice de la sagesse en matière de beauté féminine!

On rit, on apprend, on ne voit pas le temps filer.

Si je vous en parle, c’est parce que la Maison organise des ateliers, les « Sorcières Parties », il suffit de s’y inscrire.

Une belle idée pour partager un moment complice et privilégié entre copines, ou mère fille, y apprendre vos rituels de beauté ensemble…Et pourquoi pas une idée d’incentive plus originale?

Si vous avez des questions spécifiques, je vous invite à vous rendre sur le site, très bien fait, qui vous mettra en lien avec les professionnelles de l’institut.

Pour ma part, j’ai signé, je suis une sorcière à présent, je connais quelques astuces

Regardez l’ensemble des produits, rien que pour les yeux ils font déja plaisir… Allier technicité et bon goût, ça aussi c’est un art… Ma salle de bain est un boudoir!

delbove-4864 delbove-4879 delbove-4871 delbove-4869 delbove-4907 delbove-4913 delbove-4924 delbove-4920 delbove-4936 delbove-4926 delbove-4943 delbove-4954 delbove-4964 delbove-4887 delbove-4915 delbove-4893 delbove-4977 delbove-4985 delbove-4860

 #Delbôve Cosmetics, une adresse à retenir! Allez visiter le site, il est très beau et esthétique, à l’image de la Maison!

Sushi Shop, la London Box fait l’unanimité!

Ce soir c’est Sushi!

Il suffit de prononcer cette phrase pour, automatiquement, devenir la meilleure maman du monde… Et sans rien faire en plus!

Allé, c’est fête, ce soir c’est notre « London Calling » à nous! Sushi shop fera le reste!

Notre choix c’est porté sur cette Box incroyable la « London Box »! C’est gai la variété et l’imagination dans l’univers des sushis!

Du saumon, du saumon teriyaki, du thon, du thon cuit, de la truffe, de la pomme, des tas de légumes, tout cela pour recréer de nouvelles saveurs surprenantes, voilà le menu du soir!

On a tout mangé, comme si nous découvrions une nouvelle boite de pralines! C’est gai et c’est bon!

En images, voilà ce que cela donne…

sushishop londonbox-2681 sushishop londonbox-2684 sushishop londonbox-2686 sushishop londonbox-2687 sushishop londonbox-2688 sushishop londonbox-2691 sushishop londonbox-2693 sushishop londonbox-2695

sushishop londonbox-2697

# La London Box de Sushi Shop, tu la retrouves ici avec toutes les infos!

La porte rouge, une boutique galerie à découvrir rue Haute, quartier des Marolles

Ouvre la porte rouge…

Voilà une chouette idée de balade dans Bruxelles.

Les jeudi, vendredi, samedi et dimanche, c’est le quartier animé… Chiner, découvrir, bruncher, manger dans des petits restos parfois typiques parfois conceptuels…

Des adresses, le coins en est rempli. Moi je t’en propose une plus récente, la Porte Rouge.

Cette galerie n’est pas nouvelle mais depuis très peu de temps, c’est mon mari qui s’est associé avec la propriétaire du lieu afin de faire évoluer l’espace vers un concept alliant art et belles pièces vintage introuvables…

Voici quelques photos mais allez-y régulièrement car c’est promis, il y aura du changement très souvent…

Bruxelles bouge tout le temps…

la porte rouge-0830 la porte rouge-0839 la porte rouge-0837 la porte rouge-0840 la porte rouge-0831 la porte rouge-0845 la porte rouge-0854la porte rouge-0851la porte rouge-0802 la porte rouge-0868 la porte rouge-0869 carl la porte rouge-0891 carl la porte rouge-0901# La porte rouge : 103 rue Haute, 1000 Bruxelles
#La Porte Rouge est sur Facebook

Look de rentrée #2

On reprend le rythme

Pas à pas les habitudes s’installent… Une année scolaire qui commence.

Thémis a pris ses marques dans sa nouvelle école, les humanités, on ne rigole plus… La voilà grande, gagnant ses lettres de noblesse en matière d’indépendance.

Ulysse grandit, se découvre un peu plus, s’affirme, tout en gentillesse… Le bébé s’est envolé.

Frère et soeur vont apprendre leurs quotidiens de façon un peu plus indépendante maintenant… C’est fini de partager la même école…

Arrêt sur image pour terminer la série et observer la complicité innée…

Merci à Johanne Riss de nous avoir ouvert les portes de sa future boutique du Sablon à Bruxelles… Un écrin brut pour une styliste de renom.

milk septembre-6986 milk septembre-6995 milk septembre-6996 milk septembre-6998 milk septembre-7020 milk septembre-7021 milk septembre-7028 milk septembre-7043 milk septembre-7050 outfit septembre kids-6879 milk septembre-7048 milk septembre-7040 milk septembre-7045 milk septembre-7053 milk septembre-7056 milk septembre-7063 milk septembre-7067 milk septembre-7068 milk septembre-7071 milk septembre-7073 milk septembre-7076 milk septembre-7081 milk septembre-7174

milk septembre-7185

#Pour les références des outfits, tout est ici, dans le billet précédent. Thémis et Ulysse restent fan de la marque IKKS et doucement ils glissent vers la ligne « WAY by IKKS », un peu plus ado.
#Vous pouvez retrouver les looks de Thémis et Ulysse sur la page du MILK MAGAZINE

Le jour d’avant

Le dernier jour avant de rentrer dans le rang…

Sentir une dernière fois ce parfum de liberté totale, de lâcher prise…

Parce que demain, on recommence le cycle… Une nouvelle aventure une fois encore… De nouveaux copains parfois, des découvertes, le coeur qui bat vers une histoire nouvelle et inconnue…

Mais juste avant, on savoure encore le temps d’avant… Et on s’évade.

river side-2376 river side-2360 river side-2393-2 river side-2361 river side-2375 river side-2373 river side-2388 river side-2396 river side-2374 river side-2370 river side-2402 river side-2408

#Balade avec les copines…Les impressionner un peu…
#Merci pour le nouveau vélo… Il est parfait!

« Amy » Back to Black, le documentaire (2X5 places à gagner pour l’AP à Bruxelles)

Amy Winehouse ne disparaitra pas

Bien entendu, Amy Winehouse reste une figure emblématique dans l’univers de la chanson contemporaine. Bien entendu on a tous fredonné ses mélodies, vu sa vie partir en sucette dans les tabloïdes.

Le scandale fait parler, le processus n’a rien de nouveau.

Mais voilà, il fallait bien que l’on trouve un dernier moyen de faire parler d’Amy, me suis-je alors dit, tout naturellement, lorsqu’on m’a proposé de visionner le documentaire « AMY » retraçant son parcours et surtout son parcours artistique.

Son père ne le cautionnait pas, encore un scandale qui s’annonce.

Et puis je l’ai visionné ce documentaire, un peu légèrement au début. Je suis toujours bon public pour les bios, la vie des gens exceptionnels reste fascinante, tenter de comprendre ce qui a été déterminant dans leur histoire pour leur apporter ces talents exceptionnels. Ce souffle divin.

Et puis j’ai découvert Amy, la petite fille. L’ado filmée entre copines, pas du tout star, juste une copine de la bande.

J’ai vu le talent inné, comment passer à côté?

J’ai vu les portes qui s’ouvraient sur sa personnalité attachante et déjà pleine de cicatrices douloureuses. J’ai vu une vraie belle âme faite pour aimer mais sans mode d’emploi et sans garde-fou.

Ce documentaire n’est réalisé qu’avec des petites caméras au poing. Des petits films souvenirs… qui, montés, donnent alors un sens au parcours et au destin tragique d’une fille presque ordinaire.

Je ne peux que vous inciter à aller le voir. Vraiment. vous serez certainement bouleversés. C’est juste des morceaux de vie et de talent, des rencontres et des délires… C’est Amy Winehouse, une fille qu’il aurait fallu sauver de ses propres démons…

Elle rejoint donc la cours de ces artistes partis très tôt, ces mythes à jamais. Et une chose est certaine, le temps passant, ce n’est pas de sa vie brûlée par les deux bouts dont on parlera, mais bien de sa voix, de son talent, de ce feu qui l’habitait… Ce qu’elle laisse derrière elle ne peut être qu’indélébile.

Chez nous, la musique d’Amy Winehouse a toujours eu sa place.

Si Thémis ne connaît rien de sa vie, elle apprécie l’artiste et son univers… C’est donc naturellement qu’elle s’est grimée, l’espace de quelques instants, pour devenir l’image d’une étoile qui brille bien plus haut maintenant…

Regardez ce documentaire et je vous promets une chose, plus jamais la musique d’Amy winehouse ne sonnera comme avant… Maintenant je peux pleurer en écouter « Back to Black »

Concours EXPRESS : je peux vous offrir 5X2 places pour l’avant -première de « AMY » qui se tiendra à l’UGC Toison d’Or à Bruxelles ce lundi 8 juillet à 19H.

Pour participer, balance juste une photo de ce billet sur instagram (@ganapetitmonde) ou un lien sur facebook (Ganaëlle Glume ou Ganaëlle Glume Photography) en me taguant, c’est pas très compliqué. Laisse moi un commentaire pour pas que je passe à côté.

black and white style amy-4565 black and white style amy-4563 black and white style amy-4567 black and white style amy-4568 black and white style amy-4594 black and white style amy-4601 Amy winehouse-4620

# Thémis porte une blouse de la collection été de Zara kids.
# « Amy, back to black » sort le 8 juillet.

Voilà le trailer du documentaire…

C’est le temps des cerises…

Une nouvelle collection qui nous va chez « le Temps des cerises »

Petite ballade en ville, à Bruxelles.

Passage obligé, rue Antoine Dansaert par la boutique « Le temps des Cerises », parce qu’on aime tellement l’accueil des gens qui y bossent et les collections présentées.

Il y en a pour presque toutes les envies! En tous cas, les nôtres ont trouvé leur berceau!

Des looks à n’en plus finir, un ptit côté roots et un ptit côté chicos qui aiment se mélanger!

Viens par ici mon coco, j’ai un coup de fil à passer… Dans les rues de Bruxelles où il fait bon se balader, toi et moi on va encore bien se marrer.

A vous de voir, de découvrir la boutique de Bruxelles et si ce n’est pas possible, il vous reste la liste complète des boutiques et le E-shop…

Une chose est certaine, Lui et moi, on adore ça, découvrir les collections et se les approprier… C’est ça aussi la mode… Inventer un look comme on raconte des histoires… Le temps des cerises.

le temps des cerises japan rags-7017 le temps des cerises japan rags-6998 le temps des cerises japan rags-7019 le temps des cerises japan rags-7028 le temps des cerises japan rags-7031 le temps des cerises japan rags-7040 le temps des cerises japan rags-7044 le temps des cerises japan rags-7049 le temps des cerises japan rags-7053 le temps des cerises monbopetitmonde le temps des cerises japan rags-7057 le temps des cerises japan rags-7060 le temps des cerises japan rags-7058 le temps des cerises japan rags-7082 le temps des cerises japan rags-7081 le temps des cerises japan rags-7095le temps des cerises japan rags-7106 le temps des cerises japan rags-7111 le temps des cerises japan rags-7122 le temps des cerises japan rags-7133  le temps des cerises japan rags-7129  le temps des cerises japan rags-7130le temps des cerises japan rags-7142le temps des cerises japan rags-7150 le temps des cerises japan rags-7184 le temps des cerises japan rags-7200 le temps des cerises japan rags-7208 le temps des cerises japan rags-7211 le temps des cerises japan rags-7227le temps des cerises japan rags-7236 le temps des cerises japan rags-7237 le temps des cerises japan rags-7277 le temps des cerises japan rags-7288 le temps des cerises japan rags-7291 le temps des cerises japan rags-7295 le temps des cerises japan rags-7298

#Tu vois, explosion des looks!
#Pour le premier, ambiance festival avec short, Tshirt, veste chic-chic, sac à clous!
#Second look rock & sexy! Petite robe dos nu et blouson perfecto parfait!
#Dernier look, à la cool avec l’un des jeans incomparables de la marque, faut reconnaître qu’ils sont très forts, et un petit chemisier qui sent bon la campagne en été!
#Pour les looks de Luigi, demande lui et regarde sur son blog, il en a déjà mis toute une partie!
#Lui et moi c’est pareil, toujours vissés à nos Iphone! #BFF Mais on rigole tout le temps tsé! C’est important!
#Encore un bon anniversaire à Luigi, meilleure copine forever!
#Encore merci au personnel de la boutique Bruxelloise « Le temps des Cerises » de la rue Antoine Dansaert, parce que quand les gens sont gentils et très compétents, il ne faut pas hésiter à le faire remarquer!
#Ma montre est une Daniel Wellington que j’aime beaucoup pour sa touche intemporelle!
#Astuce : Si tu n’es pas satisfaite de ton bronzage, mets ce billet dans tes favoris et n’hésite pas à venir revoir la couleur de mes jambes palotes! Tu vas voir, tu vas te sentir mieux! #Lherbenestpastoujoursplusverteailleurs