banniere

Archives du mot-clé avant-première

Un sac de billes… Et des émotions à n’en plus finir

Voilà, ça c’est fait…

J’ai vu ce film…. Le film dont nous connaissons presque tous le titre, Un sac de billes.

L’histoire vraie de Joseph Joffo, de sa famille, de la guerre… D’une famille juive pendant l’occupation française.

Et bien cela fait bien longtemps que je n’avais pas vu un film aussi troublant et poignant… Si vrai, à la virgule près, si proche aussi que cette guerre et ses ravages, vus de l’intérieur, je les ai ressentis au plus profond de mon coeur…

Un sac de billes c’est l’histoire de Maurice et Joseph, ces deux gamins d’un père coiffeur à Paris.

Deux gamins que leurs parents décident d’envoyer en terre libre, à Nice. Mais sans eux, pour ne pas se faire repérer…Sans se retourner…

Et le road movie commence… Les dangers de se retrouver seuls à cet âge sur les routes, les allemands qu’il faut éviter, la vie qu’il faut préserver… Son identité qu’il faut étouffer un temps, tout en restant fier de « qui on est ».

Et combien de fois mon coeur de maman a pleuré des larmes que mes yeux n’ont pas contenus… Combien de fois j’ai été leur mère durant ces presque deux heures…

J’en suis sortie épuisée mais tellement remplie de la vie que le destin m’a donné, une vie loin des expériences de ces deux gosses…

Deux frères dont le lien est un « Sauve la vie »…

Alors aujourd’hui j’ai eu une chance extrême… J’ai rencontré l’un deux… Joseph.

Joseph est un bien grand garçon maintenant, mais ses yeux pétillent de cette vie là! Celle qui le rend terriblement jeune à jamais…

Et ce n’est pas tout… Ce film est une réussite de par son histoire bien entendu, mais aussi de par ses interprètes… Un casting sur mesure.

Patrick Bruel est ce père qui insuffle le courage, Elsa Zilberstein, cette maman qui aime si fort et qui doit dompter sa peur mais, ensuite, la révélation ultime…Les deux enfants…On les diraient frères dans notre vie actuelle… Et ce jeu, je me suis laissée prendre par leur jeu. Il y a vraiment de grands acteurs chez les enfants…

Voyez ce film, ne passez pas à coté, mais voyez le avec vos enfants, transmettez leur ce message, celui qui explique le prix de la vie et de la liberté, de la famille et de ces liens indélébiles…

J’irai encore le revoir, avec les miens, pour qu’à leur tour ils prennent conscience que la vie est un cadeau précieux…

Merci à Patrick Bruel pour ce moment passé cet après-midi, un moment hors du temps, des réponses à mes questions concernant sa motivation à participer à l’aventure. Si il a sauté à pied joints dans l’histoire, c’est aussi grâce à Dorien Le Clech, le Joseph de l’histoire. Un gamin qui vit l’histoire…Qui bouleverse.

Merci aussi au vrai Joseph, le rencontrer m’a noyé la poitrine de cette émotion qu’il faut avaler afin de pouvoir sortir une phrase qui porte un sens…

Merci à son regard souriant, sa bonhomie… C’est la vie qu’il porte haut!

Un sac de billes… Le film sort le 25 janvier dans nos salles en Belgique …

16121592_10154844358973913_798509663_o 16129464_10154845421128913_1434312330_o patrick bruel-2390-2 patrick bruel-2387-2 patrick bruel-2361 patrick et eli-2414

Petit clin d’oeil pour cette image sur laquelle j’ai pu rassembler Joseph Joffo, Patrick Bruel, la journaliste Elisabeth Clauss et le réalisateur Christian Duguay qui, pour l’instant de mes photos, est devenu mon technicien de la lumière de première classe!
285393
Retrouvez d’autres photos de cet instant que j’ai eu la chance de réaliser pour le Elle Belgique.

Super Cedar de Byredo chez « Senteurs d’ailleurs »

Il y a quelques jours j’ai eu la chance de découvrir la nouvelle fragrance de la Maison Byredo chez « Senteurs d’ailleurs », le meilleur dealer olfactif de Bruxelles!

Il faut déjà connaître la marque Byredo, qui ne fait pas que de sublimes parfums…

Byredo fait aussi des accessoires en cuir, des lunettes solaires, enfin tout ça est à découvrir sur le site.

Mais donc j’ai eu la chance de découvrir, avant tout le monde, Super Cedar…

Ce que l’on m’a expliqué, c’est que le créateur, Ben Gorham, aime réduire les essences de ces senteurs. Si en général un parfum est composé d’une centaine de références, ceux de byred sont composé d’une vingtaine afin de mieux cerner les notes, de préciser une ambiance, de faire ressurgir des souvenirs.

Et le pari est complètement réussi. J’ai découvert toute une gamme, des noms qui évoquent des souvenirs, une bougie qui sent le tube de rouge à lèvre pour de vrai, mes madeleines à moi…

Alors avec super Cedar, le ton était donné, mais le nez devait encore faire son boulot…

Le sentir c’est retrouver l’odeur du bois, des cabanes, de la nature mais d’une effluve rassurante, chaude  sans être lourde.

Le bois de cèdre est bien présent, sec, puissant, reminiscence des mines de crayon, il sent le pupitre d’écolier.

Super Cedar est une Fragrance mixte à vibrations continues. Le cèdre mais ensuite la rose, le musc soyeux et un soupçon de vetiver.

Je le porte depuis l’avoir découvert et moi qui suis compliquée avec les odeurs, je ne peux déjà plus m’en passer…

Découvrez le dès mars 2016 auprès de tous les revendeurs Byredo partout dans le monde et chez Senteurs d’Ailleurs qui, pour l’occasion, s’est associé avec le très célèbre fleuriste Mark Colle, qui sévit sur bon nombre de catwalks comme Hermès, Raf Simons, Dries Van Notem ou encore Ann Demeulemeester, pour créer une composition florale directement inspiré de Super Cedar.

senteurs d'ailleurs byredo-4551 senteurs d'ailleurs byredo-4557 senteurs d'ailleurs byredo-4561 senteurs d'ailleurs byredo-4571 senteurs d'ailleurs byredo-4586 senteurs d'ailleurs byredo-4589

#Enivrant « Super Cedar » qui me colle déjà bien à la peau… Merci Senteurs d’Ailleurs

Zootopie, une jolie leçon de vivre ensemble par Disney

zootopie-4318

A l’heure d’aujourd’hui, alors que nous perdons peu à peu la notion de « l’autre » du respect et du vivre ensemble, Disney tape un grand coup de paillettes dans la marre.

Imaginez que toute l’équipe des créatifs bosse sur ce beau projet depuis plus de 5 ans, que cette arme de tolérance massive faisait déjà son travail pour venir inonder notre toile magique à l’heure d’aujourd’hui…

Il n’y a pas de hasard.

Imaginez alors un monde animal, un monde animal qui serait sur notre modèle humain.

Une ville, une grande ville, à l’image de notre société.

Les habitants en seraient les animaux du monde, tous les animaux, du plus petit au plus grand, du plus inoffensif au plus agressif… Sauf que le règne animal aurait évolué, se serait humanisé en quelque sorte, et que les animaux pourraient tous vivre ensemble sans notion de danger.

Et puis le drame, un maillon qui coince et c’est l’escalade et la différence ressurgit, crée des clans, amène les nouvelles règles comme des lieux communs… Et les termes de « Prédateurs » et « Proies » ressurgissent…

Ca ne vous rappelle rien? Les clans dans notre société si évoluée?

Alors comment s’en sortir quand on est avide de justice?

C’est ce que tenteront de découvrir les amis inassociables dans la vraie vie, Judy Hopps la lapine policière et Nick Wilde, le renard beau parleur.

Une jolie fable qui doit servir de tremplin au débat avec nos enfants.

Disney nous a convié à cette avant-première avec les créateurs de Zootopie et nous avons passé un moment incroyable, mêlé entre éclats de rire (parce que oui, Zootopie est vraiment vraiment drôle) et belles émotions!

Nous vous recommandons vivement d’aller voir ce film d’animation fabuleux et de découvrir Shakira qui prête sa voix à la Gazelle pour un morceau qui vous restera longtemps en tête!

(Dites les mamans, vous aussi ça vous fait monter la boule dans la gorge d’écouter cette chanson et de penser à l’avenir de nos enfants comme d’une utopie?)

Bien entendu un dessin animé ne changera pas la face du monde, mais si il peut ouvrir le dialogue avec nos enfants, moi je dis que c’est réussi!

zootopie disney


undefined on Disney Video

undefined on Disney Video


undefined on Disney Video
Et vraiment, cette chanson est entêtante!

undefined on Disney Video

 zootopie-4320 zootopie-4326 zootopie-4331 zootopie-4327 zootopie-4334 zootopie-4340 zootopie-4342

« Amy » Back to Black, le documentaire (2X5 places à gagner pour l’AP à Bruxelles)

Amy Winehouse ne disparaitra pas

Bien entendu, Amy Winehouse reste une figure emblématique dans l’univers de la chanson contemporaine. Bien entendu on a tous fredonné ses mélodies, vu sa vie partir en sucette dans les tabloïdes.

Le scandale fait parler, le processus n’a rien de nouveau.

Mais voilà, il fallait bien que l’on trouve un dernier moyen de faire parler d’Amy, me suis-je alors dit, tout naturellement, lorsqu’on m’a proposé de visionner le documentaire « AMY » retraçant son parcours et surtout son parcours artistique.

Son père ne le cautionnait pas, encore un scandale qui s’annonce.

Et puis je l’ai visionné ce documentaire, un peu légèrement au début. Je suis toujours bon public pour les bios, la vie des gens exceptionnels reste fascinante, tenter de comprendre ce qui a été déterminant dans leur histoire pour leur apporter ces talents exceptionnels. Ce souffle divin.

Et puis j’ai découvert Amy, la petite fille. L’ado filmée entre copines, pas du tout star, juste une copine de la bande.

J’ai vu le talent inné, comment passer à côté?

J’ai vu les portes qui s’ouvraient sur sa personnalité attachante et déjà pleine de cicatrices douloureuses. J’ai vu une vraie belle âme faite pour aimer mais sans mode d’emploi et sans garde-fou.

Ce documentaire n’est réalisé qu’avec des petites caméras au poing. Des petits films souvenirs… qui, montés, donnent alors un sens au parcours et au destin tragique d’une fille presque ordinaire.

Je ne peux que vous inciter à aller le voir. Vraiment. vous serez certainement bouleversés. C’est juste des morceaux de vie et de talent, des rencontres et des délires… C’est Amy Winehouse, une fille qu’il aurait fallu sauver de ses propres démons…

Elle rejoint donc la cours de ces artistes partis très tôt, ces mythes à jamais. Et une chose est certaine, le temps passant, ce n’est pas de sa vie brûlée par les deux bouts dont on parlera, mais bien de sa voix, de son talent, de ce feu qui l’habitait… Ce qu’elle laisse derrière elle ne peut être qu’indélébile.

Chez nous, la musique d’Amy Winehouse a toujours eu sa place.

Si Thémis ne connaît rien de sa vie, elle apprécie l’artiste et son univers… C’est donc naturellement qu’elle s’est grimée, l’espace de quelques instants, pour devenir l’image d’une étoile qui brille bien plus haut maintenant…

Regardez ce documentaire et je vous promets une chose, plus jamais la musique d’Amy winehouse ne sonnera comme avant… Maintenant je peux pleurer en écouter « Back to Black »

Concours EXPRESS : je peux vous offrir 5X2 places pour l’avant -première de « AMY » qui se tiendra à l’UGC Toison d’Or à Bruxelles ce lundi 8 juillet à 19H.

Pour participer, balance juste une photo de ce billet sur instagram (@ganapetitmonde) ou un lien sur facebook (Ganaëlle Glume ou Ganaëlle Glume Photography) en me taguant, c’est pas très compliqué. Laisse moi un commentaire pour pas que je passe à côté.

black and white style amy-4565 black and white style amy-4563 black and white style amy-4567 black and white style amy-4568 black and white style amy-4594 black and white style amy-4601 Amy winehouse-4620

# Thémis porte une blouse de la collection été de Zara kids.
# « Amy, back to black » sort le 8 juillet.

Voilà le trailer du documentaire…

H&M et Unicef, Collab #5

Pièce forte

La voilà la pièce forte de cette collection très éphémère… La fameuse cape « Hibou ».

Elle est juste dingue, impressionnante et indispensable. Je peux te dire que les mères chanceuses de décrocher cette pièce maîtresse des tringles H&M pourront déguster leur victoire!

Thémis ne la quitte plus. Ca, si tu nous suis sur Instagram, tu pourras le constater.

Avec un petit blouson en jeans en dessous ou juste une superposition de lainage, elle fera très bien l’affaire dès maintenant et jusqu’aux grands froids!

Si Les tailles s’arrêtent au 6/8 ans, console toi en apprenant que Thémis porte cette dernière taille et qu’elle lui va parfaitement bien! Youpi!

Vraiment une belle réussite que cette nouvelle collaboration et maintenant à toi de jouer pour shopper ce qui te plait dès le 30 octobre en magasin…

# Pièce forte et dont Thémis est maintenant inséparable… Cette cape est sublime!

# Voilà, il y a encore d’autres pièces de collection, mais je pense que tu auras compris l’idée… Une belle collaboration qui fera la joie des mamans et des enfants!

# A vos marque, prêt… Shopper!

 

 

 

H&M et Unicef, Collab #3

Scarabée, caméléon et libellule…

On continue la découverte de cette collection capsule fabuleuse… Aujourd’hui encore, ambiance verte.

Je te mets juste un peu plus la pression… Le 30 octobre, tu coches la date dans ton agenda de modeuse! ^_^

Demain je te montre la suite, complètement différent… Chaque pièce est une pépite!

 

# Des vêtements avec lesquels on peut jouer, se transformer, la clé du succès pour une collection qui doire plaire aux enfants et aux parents!

# Brigitte le chien… Je sais, c’est pas ma faute elle se rapplique à chaque fois!

# H&M, Unicef, All for children… Très bientôt dans une sélection de shops! Repère vite la boutique près de chez toi et tes pièces favorites!

# Tu veux en savoir plus sur la collab’? Regarde ici!

# Suis nos aventures sur instagram, et vois la jolie cap « All for Children » portée par Thémis dans la vraie vie!

H&M et Unicef, collab #2

 Les enfants des bois

Hier je t’en dévoilais une partie, regarde aujourd’hui….

 

# Tu les sapes dans un esprit nature et ils dévoilent leur côté bestial!

# Les enfants sont formidables!

# Surtout les miens!

# On continue demain?

# On aime fort fort cette belle collab’ Unicef et H&M, All for children!