banniere

Archives du mot-clé art

Instax by Fujifilm, le concours

projrt-fuji-7025Hello les amis…

Il y a quelques jours, j’ai participé à un événement Instax. Le but était d’une part de nous présenter la gamme des appareils instantanés Instax, des films et des accessoires et ensuite de nous proposer de participer à un concours.

Et c’est donc un Instax Mini 70 et quelques films sous le coude que je suis repartie avec la tête pleine d’idées…

La consigne…Aucune!

A chacun des participants à trouver comment les films Instax mini 70 pourront devenir le sujets d’une création…

Bien entendu, étant photographe, j’avais milles idées…Mais voilà vers quoi s’est naturellement porté ma créativité…

J’avais envie de réaliser une oeuvre qui resterait et j’ai toujours ce besoin de trouver de l’émotion dans ce que je fais et dans ce que je vois…

Voilà donc, cette composition réalisée avec Thémis …

Etant fan de la gamme Fuji, je réalise d’ailleurs beaucoup de photos sur instagram grâce à mon Fujifilm XA2

projrt-fuji-6948 projrt-fuji-7433 projrt-fuji-7436 projrt-fuji-7456 projrt-fuji-7454 projrt-fuji-7463 projrt-fuji-7464 projrt-fuji-7462

Alors vous aimez?
#fujifilm #fujifilmbelgium #instaxbelgium #instaxbe #fujifilmbe #instaxmini #instaxmini70 #instaxblogger
Retrouvez la gamme Fuji sur le site
Mon coup de coeur à moi? Le Fuji XT2…#Wishlist

La porte rouge, une boutique galerie à découvrir rue Haute, quartier des Marolles

Ouvre la porte rouge…

Voilà une chouette idée de balade dans Bruxelles.

Les jeudi, vendredi, samedi et dimanche, c’est le quartier animé… Chiner, découvrir, bruncher, manger dans des petits restos parfois typiques parfois conceptuels…

Des adresses, le coins en est rempli. Moi je t’en propose une plus récente, la Porte Rouge.

Cette galerie n’est pas nouvelle mais depuis très peu de temps, c’est mon mari qui s’est associé avec la propriétaire du lieu afin de faire évoluer l’espace vers un concept alliant art et belles pièces vintage introuvables…

Voici quelques photos mais allez-y régulièrement car c’est promis, il y aura du changement très souvent…

Bruxelles bouge tout le temps…

la porte rouge-0830 la porte rouge-0839 la porte rouge-0837 la porte rouge-0840 la porte rouge-0831 la porte rouge-0845 la porte rouge-0854la porte rouge-0851la porte rouge-0802 la porte rouge-0868 la porte rouge-0869 carl la porte rouge-0891 carl la porte rouge-0901# La porte rouge : 103 rue Haute, 1000 Bruxelles
#La Porte Rouge est sur Facebook

Collaboration Petit Bateau & JC De Castelbajac

La collaboration colorée qui sent bon la mer

voilà une collaboration qu’il manquait à la déjà prestigieuse liste de Petit Bateau!

JC De Castelbajac annonce la couleur! Le créateur n’a pas lésiné, sur cette jolie collection, à faire exploser ses idées fantasques une fois de plus!

Plus que de la mode, c’est bien un art dont JC maîtrise les codes dont on va apprécier l’expression sur le textile!

Une fois de plus JC De Castelbajac  crée un vestiaire où l’imagination règne en maître!

Si le ciré devient un poncho, si la capuche devient un chapeau, alors oui, les règles sont sans dessus dessous et ça, on aime beaucoup!

Coup de coeur pour des imprimés inhabituels dans les portants de la maison aux milleraies!

Petit clin d’oeil avec ce Tshirt pop so frenchy!

La collection est en vente dès demain,  le 12 octobre, sur l’Eshop de la maison ainsi qu’au Bon Marché et à la boutique des Champs Elysées et dès le 19 octobre dans une sélection de boutiques Petit Bateau.

gana -0549 gana -0551 gana -0527 collab petit bateau castelbajac gana -0569 gana -0575 collab petit bateau castellbajac 2.com gana -0601 gana -0592

#Voilà, un look fashion pour un Tshirt pas comme les autres! A découvrir rapidement sur le shop de petit bateau!

Benjamin Spark, son évolution dans le Pop Art

Benjamin Spark, nouveau prisme. Un artiste qui trace sa voie sur la toile entre street art et pop art

S’il est bien une expression artistique propre à notre génération, le Pop Art est certainement devenue cette forme d’art contemporaine.

Marqueur de notre époque, de notre façon de communiquer, de consommer, de rêver aussi parfois, le Pop Art impose sa trace dans les rues depuis sa genèse et sur la toile depuis que ses artistes ont osé prendre un chemin plus traditionnel en se posant sur des toiles. Car si l’art Pop s’embourgeoise, c’est aussi pour rester accessible.

Un artiste de notre génération fait clairement figure de proue dans ce domaine, Benjamin Spark.

Sa culture artistique est à la hauteur de son parcours. Car du chemin il en a parcouru avant de pouvoir imposer son trait et son graffe de paire sur ses tableaux.

Benjamin a des choses à dire et a trouvé cette forme de dialogue entre son public et ses idées.

Des valeurs sures, contemporaines, des symboles facilement identifiables qu’il détournent pour leur faire dire d’autres choses, pour les laisser parler au travers de lui ou pour peut-être d’adresser à nous en passant par ses personnages parfois rassurant mais dans tous les cas, très facilement identifiables.

Il prend des risques aussi, essuie la critique quand la polémique se jette sur lui, mais de cette genèse Pop, ses personnages se relèvent et clament haut et fort leurs messages, comme une empreinte indélébile sur notre temps.

Des messages légers ou forts, des constats, des réflexions, il en est question quand nos super héros ou nos amis de toujours prennent un air grave  et étranger. C’est tout l’art de l’artiste, de détourner en se référant à nos repères. Interpeller avec des codes de notre époque, de notre culture.

Benjamin n’est peut-être pas l’unique à utiliser ce mode d’expression, mais il a sa patte à lui, reconnaissable, identifiable, copiée parfois.

Ses expositions sont remarquées et font grandir les collections. Benjamin aime les gens et parle avec eux, échange sur ses idées sans jamais oublier l’esthétisme qu’il attribuera à ses tableaux.

Il aurait pu ne travailler que dans la rue, mais son travail méritait les murs rassurants des galeries et des intérieurs de particuliers. Avec cette philosophie, il permet donc à ses pinceaux et à ses bombes d’évoluer dans leurs messages et  dans la façon de les mettre en dessin.

Encore un tournant dans son évolution. Benjamin signe une nouvelle série de toiles qui seront présentées fin de l’année dans une première exposition en solo à Paris en novembre prochain à la Galerie Berthéas-Les Tournesols au 25 rue des Tournelles – 75004 Paris et en parallèle à Saint Etienne dans la même galerie.
Un premier rendez-vous aussi a noter avec une expo-événement « live » à Monaco – Galerie l’Entrepot du 1 au 20 aout.

Mais si Benjamin est un Français d’origine, il est bien devenu un belge de coeur puisque c’est ici, à Bruxelles qu’il a posé son matériel et son coeur.

Dans quelques jours, cet artiste épousera l’un de nos compatriotes et marque encore plus son attachement à notre petit pays.

J’ai eu la chance de pénétrer son atelier et de constater son travail, cette évolution.

il n’est plus question, dans ce nouveau chapitre, d’un personnage central comme jadis, mais plus d’une forme de mood-board d’idées pop. Les comics viennent de partout et me semblent parfois totalement inconnus mais ses références sont claires. Par ici une scène sortie d’une référence américaine, par là, un portrait d’artiste qui inspire Benjamin. Des phrases coup de poignard jetées en bloc sur nos idées fausses, un message anodin pour ouvrir la réflexion. Les comics de Benjamin mélangent les couleurs ou abordent une palette presque monochrome pour nous obliger à y regarder de plus près.

Benjamin est devenu un élément phare dans cette forme d’expression propre à notre époque et à notre culture, je vous invite à le suivre et si vous désirer retrouver son travail dès aujourd’hui, il est également représenté à Bruxelles à la Galerie Mazel, Rue Capitaine Crespel 22, 1050Bruxelles (+32 2 511 07 41) et se fera une joie de vous recevoir grâce à son adresse e-mail . enfin un artiste qui ne se cache derrière ses tableaux pas mais qui assume sa boulimie de contacts humains.

A vous de découvrir l’artiste à l’oeuvre avec ces quelques images qui vous plongerons peut-être dans son univers pop, décalé et onirique contemporain.

 benjamin spark 15-9093 benjamin spark 15-9133 benjamin spark 15-9233 benjamin spark 15-9257 benjamin spark 15-9081 benjamin spark 15-9084 benjamin spark 15-9090 benjamin spark 15-9145 benjamin spark 15-9165 benjamin spark 15-9167 benjamin spark 15-9208 benjamin spark 15-9210 benjamin spark 15-9222 benjamin spark 15-9242 benjamin spark 15-9252 benjamin spark 15-9273 benjamin spark 15-9277 benjamin spark 15-9296 benjamin spark 15-9309

# Si Benjamin est très actif sur la toile réelle, sa présence est moins active sur la toile virtuelle, mais il va vite y remédier. Suivez-le sur facebook, sur instagram, via la Mazel galerie, ou la Galerie Berthéas-Les Tournesols à Paris.
# Pour le contacter en direct, son mail : info@benjaminspark.com

Ma toute première expo

Ca c’est fait…Ou presque.

 

Voilà, il fallait bien une première fois….

Je vous annonce donc très officiellement accrochée, ma toute première expo à Bruxelles.

La galerie/espace de vente Chantier(s) Art House m’ouvre donc son espace et me fait confiance pour les semaines qui viennent…

Si vous êtes sur Bruxelles, venez la visiter, vous me direz ce que vous en avez pensez…

 

Dois-je vous décrir la peur qui me tiraille le ventre, l’angoisse qui monte au plus profond de moi? Non hein!

Il parait que c’est normal…

Quoi qu’il en soit, « Alea Jacta Est » et pour cette toute première fois, la thématique sera l’injonction « Habeas Corpus » …

A toi de trouver la clé de cette signification…

# Merci à Astrid  « Chantier(s) Art House » pour sa confiance et l’énergie qu’elle me procure.

# Merci à mes amies d’être là, quand ça va et quand ça va pas… Un cadeau précieux!

# Merci au « Elle Belgique » d’avoir déjà relayé cette information… Ca devient tellement concret… Ho My God!!!!