banniere

Les Magritte du cinema 2017

Samedi c’était le grand jour…

Le jour tant attendu par le monde du cinéma belge…

Une belle cérémonie une fois encore, des personnalités, des talents, des récompenses méritées et le défilé des tenues de circonstance…

en premier lieu, saluons le film belge « Les Premiers les Derniers », grand vainqueur des 7ème Magritte du Cinéma, chez les actrices, on a pu assister à une double victoire surprise avec le premier ex-aequo de l’histoire des Magritte, et le « partage » du prix entre Astrid Whettnall pour La Route d’Istanbul, et Virginie Efira pour Victoria. Quand au meilleur acteur, c’est Jean-Jacques Rausin qui remporte le précieux prix.

Pour le reste je vous laisse le loisir de découvrir les élus sur les réseaux…La presse belge ne manquera pas d’y revenir…

Mon clin d’oeil à moi, c’est cette robe que la créatrice et surtout mon amie Johanne Riss m’a dessiné pour l’occasion…Un « Sur mesure » spectaculaire … La porter et devenir une princesse parmi les princesses…

Merci Johanne!

Johanne a aussi habillé l’actrice Salomé Richard, meilleur espoir féminin avec une silhouette à contre courant… Et inattendue…

Voici mes images et je remercie aussi mon amie Elisabeth Clauss, la pépite mode du Elle Belgique, d’avoir pensé à retourner l’appareil photo dans ma direction… Merci pour les souvenirs…

#On croise les doigts bien fort pour que l’année prochaine un nom familier puisse peut-être se retrouver sur les listes…

Villa Panamera

Quand Porsche nous ouvre les portes de la Villa Panamera à Bruxelles…

villa-panamera-5876

Cela nous en met plein les yeux…

Pour quelques jours seulement, cette sublime Villa de la Banlieue Bruxelloise est devenue l’écrin de la nouvelle machine homonyme de Porsche.

Je ne vous parlerai pas mécanique, je m’en sens bien incapable mais je vous confirai simplement que cette merveille est évidemment impressionnante…

Pour fêter cette grande entrée sur le tarmac, la villa avait revêtu ses apparats de fête en choisissant de nous présenter quelques produits et marques que la belle mécanique aimait à associer à son image.

L’artiste graffeur « Pache » qui présentait la nouvelle évolution de son travail artistique, les chaussures Bettina Vermillon avec leurs talons incassables, les chocolats San José De Bocay qui ont émoustillés nos papilles et m’ont fait découvrir une infusion de brisures de cacao donc je me souviens encore…

Voici quelques images ramenées lors de ma visite à la villa Panamera…à vous en mettre plein la vue…

Pour info, la Villa est à vendre…

 

villa-panamera-5815 villa-panamera-5817 villa-panamera-5823 villa-panamera-5828 villa-panamera-5826 villa-panamera-5831 villa-panamera-5838 villa-panamera-5846 villa-panamera-5849 villa-panamera-5853 villa-panamera-5855 villa-panamera-5858 villa-panamera-5860 villa-panamera-5864 villa-panamera-5871 villa-panamera-5875 villa-panamera-5877 villa-panamera-5881 villa-panamera-5888 villa-panamera-5893 villa-panamera-5902 villa-panamera-5910 villa-panamera-5936 villa-panamera-5946 villa-panamera-5956 villa-panamera-5957 villa-panamera-5971 villa-panamera-5975

Découvrez donc la nouvelle Porsche Panamera, les chocolats San José De Bocay, les chaussures hallucinantes de Bettina Vermillon, l’univers de Pache…Et bien plus encore…

La Cambre, le défilé 2016… 30 ans de mode

Ce weekend j’ai eu la chance d’assister au défilé de la célèbre école de stylisme La Cambre.

30 ans de mode pour la Cambre! Happy birthday!

Comme chaque année ce défilé marque le travail de l’année des élèves, année par année, avec des récompenses pour certains… L’occasion de sortir du lot, de montrer son talent, d’ouvrir des portes…

De nombreux articles sont paru à ce sujet et en parleront bien mieux que moi, comme ce résumé réalisé par la journaliste du elle Belgique, Elisabeth Clauss.

Moi ce sont mes yeux qui ont brillés, dans les coulisses d’abord (Je remercie encore  Tony Delcampe, directeur de la célèbre école, pour cet accès privilégié).

Impossible de vous montrer chacune de mes photos, elles sont nombreuses, voici donc un petit aperçu de ce qu’il se passait derrière le rideau…

Ce qui m’a frappé cette fois, c’est le nombre de stylismes pour hommes. Ces messieurs ont été gâtés…

Les petites angoisses de dernières minutes, les rajustements, le coeur au bel ouvrage sont autant d’instants que j’ai la chance de capturer à chaque fois, des trésors…

Bravo à chacun, étudiants, mannequins, professionnels en maquillages et coiffures et organisateurs, une fois de plus, c’est du rêve plein les yeux et la fierté de montrer notre talent national en matière de mode…

la cambre defile juin 16-8860 la cambre defile juin 16-8871 la cambre defile juin 16-8882 la cambre defile juin 16-8885 la cambre defile juin 16-8904 la cambre defile juin 16-8909 la cambre defile juin 16-8915 la cambre defile juin 16-8925 la cambre defile juin 16-8948 la cambre defile juin 16-8951 la cambre defile juin 16-8956 la cambre defile juin 16-8959 la cambre defile juin 16-8969 la cambre defile juin 16-8972 la cambre defile juin 16-8981 la cambre defile juin 16-8997 la cambre defile juin 16-9005 la cambre defile juin 16-9003 la cambre defile juin 16-9011 la cambre defile juin 16-9016 la cambre defile juin 16-9028 la cambre defile juin 16-9042 la cambre defile juin 16-9048 la cambre defile juin 16-9058 la cambre defile juin 16-9095 la cambre defile juin 16-9104 la cambre defile juin 16-9119 la cambre defile juin 16-9129 la cambre defile juin 16-9141 la cambre defile juin 16-9142 la cambre defile juin 16-9149 la cambre defile juin 16-9152 la cambre defile juin 16-9164 la cambre defile juin 16-9181 la cambre defile juin 16-9191 la cambre defile juin 16-9290 la cambre defile juin 16-9331 la cambre defile juin 16-9343 la cambre defile juin 16-9365 la cambre defile juin 16-9410 la cambre defile juin 16-9449 la cambre defile juin 16-9467 la cambre defile juin 16-9480 la cambre defile juin 16-9504 la cambre defile juin 16-9534

Dans les abîmes de Denis Meyers #remembersouvenir

Rencontre

Il était une fois un homme, un homme blessé mais qui avait une arme indestructible, la création.

Il était une autre fois un bâtiment digne comme un paquebot, majestueux, grandiose, mais dont les feux s’étaient éteint il y a plusieurs années déjà… Un roi dans l’ombre qui se mourrait.

Alors quand le premier rencontre le second, presque à l’agonie, il s’appuie sur son ossature pas encore frêle mais grisonnante afin de renaître grâce à lui, d’exulter, de devenir le Phoenix, pour eux deux.

L’artiste, c’est Denis Meyers, un artiste multirécidiviste, qui écrit, dessine, coordonne.

Le second, c’est le bâtiment Solvay à Bruxelles, des milliers de mètres carrés d’une architecture qui n’existera plus jamais dans notre paysage. Une façon d’avant, avec des matériaux nobles comme le travertin, le parquet, un bâtiment construit en plusieurs étapes, qui ont longtemps cohabitées mais qui ne seront plus dans quelques jours, promis à la destruction afin de laisser une nouvelle construction s’ériger, la loi du temps…

Pour lui, pour Denis, ces mètres carrés sont autant d’espaces pour y laisser s’échapper ses tortures personnelles, ses fantômes, ses démons, ses désespoirs, une partie d’un passé à laisser glisser et quand les grands murs tomberont, c’est ce chapitre qui pourra partir en poussière, il a écrit l’histoire de cette façon, rêvant même d’être aux commandes des machines qui abattront le mastodonte!

Mais laisser une trace de ce travail titanesque était un passage obligé, pour ne pas oublier.

Alors donc, si pendant des jours et des nuits, dans le froid, le noir, la solitude, cet homme a laissé son passé s’inscrire au travers des bombes noires, il n’a pas hésité à ouvrir la porte aux photographes désireux de témoigner de son oeuvre.

Remember / Souvenir, voilà le nom que Denis Meyers a étiqueté sur ce travail magistral, suffoquant!

Demain soir les portes s’ouvriront afin que l’ont puisse témoigner de ce passage, avant qu’il ne s’écroule, très bientôt.

Alors à mon tour de lever le voile sur ce que mes yeux ont vu, accompagnés par Denis…

Ce qui m’intrigue? Qui sera le Denis d’après, celui qui retrouvera les traces de ce moment dans les livres et les photos, comment sortir indemne de ce passage hors du commun? Comment ne pas oublier quand les murs tomberont?

L’histoire le dira, peut-être.

Voilà quelques images, je ne pourrai pas tout vous montrer maintenant, il faut je pense pourvoir le vivre en vrai avant de le voir au travers des photos.

denis meyers-8931 denis meyers-8955 solvay denis meyers-9780-2 denis meyers solvay-9953 denis meyers solvay-9886 denis meyers solvay-9817 denis meyers solvay-9779 denis meyers solvay-9768 denis meyers solvay-9692 denis meyers solvay-9574 denis meyers solvay-9543 denis meyers solvay-9504 denis meyers solvay-9433 denis meyers solvay-9426-2 denis meyers solvay-9397 denis meyers solvay-9383 denis meyers solvay-9318 denis meyers solvay-9288 denis meyers solvay-9183 denis meyers solvay-9107 denis meyers solvay-9019

remember souvenir denis meyers-1543

Merci Denis pour ce passe droit, je me sens privilégiée de pouvoir témoigner de cette oeuvre impressionnante, intimidante et presque impudique. #remembersouvenir
Pour plus d’infos, voilà le site réalisé pour l’occasion

Mosaert chez Hunting and Collecting, l’exclu

Stromae dans ton dressing!

Une fois de plus le Maestro a encore frappé! Fort!

Hier, nous étions invité à découvrir en avant première la nouvelle collection du collectif Mosaert, une collection que Paul et sa femme, Coralie Barbier, ont designés avec talent et brio!

Une fois de plus nous sommes catapultés dans l’univers du génie des mots et de l’image avec cette nouvelle collection qui trouve tout naturellement sa place dans le concept store « Hunting and Collecting ». Bien entendu, la collection au complet sera disponible sur le site de la marque mais pour la voir en vrai, juste une adresse!

Des impressions plus Wax et ethniques pour cette série, mais tout en gardant un graphisme léché à la Stromae… Découvrez les polos, sweats, chaussettes et autres pièces de Mosaert, dont on n’a pas fini de parler…

Hier, c’est donc en compagnie du couple que nous avons eu la primeur, avec un Stromae toujours aussi charmant, qui ne déroge pas à sa réputation! Bravo aux tourtereaux qui n’ont pas fini de nous régaler avec leurs créations!

C’est fooormidable!

IMG_3918 IMG_3916 12959473_10154038531143913_70294875_o 12970659_10154038531103913_954947389_o 12953194_10154038530988913_1468279216_o

#« Mosaert », la collection de Paul et Corinne, à retrouver chez « Hunting and Collecting » ou sur le site de la marque!

Belgian brand : Six hugs and Rock & Roll, un ptit look de mec!

la Nouvelle collection de cet automne/hiver 15-16 , toujours aussi rock et peps

La toute jeune marque Six Hugs and Rock & Roll ne se repose pas sur ses lauriers!

Voilà la nouvelle collection, atout aussi dynamique, décalée et faussement basic!

On adore et on adhère!

Ulysse version cool Rock! Des ensembles qu’il aime porter, c’est important!

Les voir piocher dans la garde-robe en se faisant plaisir, c’est un temps précieux de gagné et si en plus ça fait plaisir à nos yeux de maman, c’est double win!

Ulysse you rocks!

six hugs and rock and roll-2613 six hugs and rock and roll-2625 six hugs and rock and roll-2628 six hugs and rock and roll-2641 six hugs and rock and roll-2649 six hugs and rock and roll-2658 six hugs and rock and roll-2662 six hugs and rock and roll-2666

sixhugsandrockandroll4sixhugsandrockandroll3sixhugsandrockandrollsixhugsandrockandroll2six hugs and rock and roll-2674 six hugs and rock and roll-2677 six hugs and rock and roll-2689 six hugs and rock and roll-2694 six hugs and rock and roll-2695 six hugs and rock and roll-2727 six hugs and rock and roll-2732 six hugs and rock and roll-2736 six hugs and rock and roll-2739 six hugs and rock and roll-2753 six hugs and rock and roll-2759 six hugs and rock and roll-2757 six hugs and rock and roll-2761 six hugs and rock and roll-2768 six hugs and rock and roll-2772 six hugs and rock and roll-2776 six hugs and rock and roll-2782 six hugs and rock and roll-2785 six hugs and rock and roll-2789 six hugs and rock and roll-2798

# Ulysse porte un Tshirt ligné jaune et blanc avec impression « qui font presque pas peur » et un Tshirt à éclair de chez Six Hugs and Rock and Roll! Idem pour le legging/jogging! Trop cool pour faire du skate! La boite de rangement style ampli vient aussi de chez Six Hugs and rock & roll!
# Chaussettes rétro collégien, baskets Adidas Stan Smith, increvables de chez Les casses-pieds!
# Pour le reste, c’est moi qui l’ai fait, juste un coup de pouce de Luigi pour sa coupe de cheveux étudiée au cheveux près!

Les Lilliputiens présentent Louise la Licorne

Pas d’âge pour voir des licornes

Les Lilliputiens, cette jolie marque marque belge que tout le monde connaît maintenant accueille une nouvelle venue… Louise la Licorne.

Louise se décline dans toute une gamme de joujoux… Veilleuse, doudou, jeux à empiler… Il y en a pour tous les âges.

Mais si Thémis a craqué, c’est bien parce que les licornes, ça reste tout à fait admis dans l’univers d’une pré-ado…

Celle-ci est une veilleuse musicale…

Bienvenu dans l’univers des licornes… Plus rien n’est impossible et grandir reste une histoire de magie…

Abracadabra… Merci les Lilliputiens.

licorne lilliputiens-0025 licorne lilliputiens-0031 licorne lilliputiens-0043 licorne lilliputiens-0047 licorne lilliputiens-0066 licorne lilliputiens-0072 licorne lilliputiens-0075 licorne lilliputiens-0078 licorne lilliputiens-0083 licorne lilliputiens-0085 licorne lilliputiens-0086 licorne lilliputiens-0088 licorne lilliputiens-0092 licorne lilliputiens-0097 licorne lilliputiens-0104 licorne lilliputiens-0109 licorne lilliputiens-0112#Tu sais qu’il n’y a pas d’âge pour raconter ta journée à une licrone! Oui des fois je le fais #etquoi?
#Louise la Licorne des Lilliputiens, tu peux la découvrir ici et la retrouver partout!
#Ca fait longtemps que tu n’avais pas vu la chambre de Thémis… Elle change avec elle… Mais pour rêver, la cabane c’est toujours un must…

A l’ancienne, Starflam

Starflam, tu te souviens?

Il fallait remonter à 2003 pour retrouver la sortie de leur dernier album.

Haaaa Starflam c’est une époque! Moi je m’en souviens fort bien!

Cette musique rebelle qui voulait dire des choses, ce rap qu’il fallait écouter; le hip hop… Des belges qui avaient envie d’ouvrir la bouche en grand!

Et puis la vie, et puis le boulot, et puis les enfants parfois…Et puis les rencontres…

Et voilà que le groupe renait de ses cendres! Starflam ce phoenix!

Pour renouer le contact, il faut écouter ce morceau : A l’ancienne!

Il t’expliquera les années qui ont passé, les messages qui doivent évoluer, les rappeurs qui jettent un oeil en arrière… Sur leurs idéaux, leur vie, leur âge!

Et puis une rencontre, avec Thomas, AKRO! Je t’ai déjà parlé d’AKRO, c’est lui qui, avec Marie Warnant, ont balancé comme une bombe ce morceau « Les femmes sont là »!

Un moment drôle, de partage… Où on a joué à faire les durs, puis on a surtout bien rigolé! Ca c’est sur!

Thémis et Ulysse dans la peau de ceux qui devront bientôt l’ouvrir aussi pour que le monde, à défaut de changer, évolue un peu!

Merci AKRO pour ce chouette moment!

Parce que derrière les rires et les futilités, il y a un homme qui a encore beaucoup de choses à dire et de combats à remporter!

Starflam le retour, c’est maintenant!

akro-0546 akro-0549 akro-0551 akro-0555 akro-0569 akro-0583 akro-0588 akro-0589 akro-0592 akro-0597 akro-0599 akro-0601 starflamme akro-0605 akro-0610-2 akro-0611 akro-0614 akro-0645 akro-0636 akro-0670 akro-0684 akro-0676

#Tu vois, les chanteurs de rap, ceux qui te font découvrir le hip hop, un jour ça devient aussi des papa et ça a encore plus de choses à te dire… Alors écoute, si on s’écoute, on sera tous moins bêtes!
#Thémis et Ulysse sont fans à présents, du personnages d’abords, pour enfin s’intéresser à ce qu’il a à dire. C’est un bon début non, des textes de hip hop pour parler avec eux du monde qui nous entoure?
#Luigi, dans une autre vie, tu seras peut-être un chanteur et un danseur hors-pair, dans une autre vie on a dit! ^_^
#Tu connais ces airs? La Sonora, Amnésie internationale, … Alors écoute ce nouvel air : A l’ancienne! Ici on danse et on se trémousse et aussi…On écoute!
#Pour savoir ce qu’ils en pensent, ce qu’ils en disent, viens lire cette interview.

Summer’s games

Près de la rivière…

Continuons la série… Parce que l’été est capricieux et que sans images on pourrait presque oublier qu’il est passé par ici…

Une journée près de l’eau…

# Voilà, c’est tout ce dont j’avais envie de te montrer… Le reste, les rires, les éclaboussures, les maillots mouillés, les bras dessus bras dessous… C’est juste pour nous…

# Elsa et Thémis… Une histoire à suivre depuis longtemps déjà…

# Va voir les photos de Ryan Mills, une jolie vison de l’amitié également…

# N’oublie pas de cliquer sur les photos, elles seront plus jolies, moins foncées… Effet Canalblog! ^_^

Les enfants de la rivière

Un titre comme ça c’est une poésie!

Des fois c’est bien de faire de la poésie… De la poésie profonde, de la poésie empreinte de nature, de sentiments vrais, de douce simplicité, de complicité… De…de….

OK j’arrête!

Donc, nous, pendant les vacances, nous croisons des gens, des lieux…

Rendez-vous avec Ryan Mills, le photographe qui vient des Amériques et qui aime capturer de jolis moments souvent près de l’eau…

Bientôt on pourra découvrir ses photos… En attendant voilà les miennes…

Ca parle de fillettes, de rivière, d’eau, de soleil, d’amitié, de moments volés avant de repartir plus loin…

Tu vois, la poésie me reprend!

Allé, j’arrête de parler, et je te montre les images!

C’est mieux!

AMEN

# De jolis vrais moments… Sans tricher, juste en s’amusant.

# J’ai plein d’autres jolies photos, alors tu sais quoi? Je te prépare un autre billet! #quandyenaplusyenaencore

# Si tu peux pas attendre, va voir ma page photos… Héhé!

# Thémis et Elsa #BFF

# Brigitte est jamais loin…

# Va voir les parutions de Ryan Mills, au compte goutte mais il sort de petites perles!

# Petite astuce : clique sur les photos, elles apparaîtront plus nettes! ^_^

La little fashion week

Ca se passe à Bruxelles

Voilà une première édition belge d’un événement mode kids.

La Belgique aussi peut devenir une « place to be » en la matière…

Plein de créateurs, de rencontres et Thémis et ses copines qui s’y collent!

# Je ne suis passée qu’un jour à la Little Fashion Week, lors du passage de Thémis donc sorry, je n’ai pas plus d’images…

# Très heureuse des rencontres! Alex, mercredi à la maison!

# Thémis et Elsa toujours ensembles! Un joli duo, une belle amitié!

# Thémis et Elsa portent des boots Compagnucci de chez Les casse-pieds.

children of the river

 Lieu magique

 

Pas très loin d’ici… Pas tout prêt non plus, coule une rivière.

Une rivière tranquille qui réserve certaines de ses berges à nos baignades improvisées…

Découverte de la Semois, quelque part vers Chiny, dans les recoins de la forêt belge.

Trouvez le lieu-dit « Le Canada », c’est juste par-là.

Un bout d’après midi, en passant par là, par hasard. Un rayon de soleil et la magie de l’enfance fera le reste…

Se baigner dans une rivière, l’as-tu fait?

Quand la Semois sillonne.

 # Figer l’enfance avant l’adolescence, voir les deux copines grandir mais une fois dans le jeu, n’être rien d’autre que des petites filles… Se dire que les rires, il faudra les entendre toute la vie et tenter de les enfermer dans les images.

# Thémis porte un maillot deux pièces « Petit Bateau », indémodable.

 

 

Olivia Hainaut

Men, by Olivia Hainaut

Olivia Hainaut est une styliste Belge.

Sortir de la Cambre, garder son esprit Rock n’Roll et oser franchir les limites, un credo. Olivia brode, Olivia coud, Olivia assemble, Olivia surprend, Olivia invente. Les matières, le cuir, le strass, les perles, les broderies, le plastique, aucune d’entre elle ne peut se venter d’exister sans les autres… Dans un pays qui parfois parle de séparation, Olivia prône l’union et s’interdit les interdits. Esprit trash et noble, Olivia Hainaut marque la mode belge de son empreinte indélébile.

J’ai rencontré la personne, j’ai été charmée par sa poésie, j’ai imaginé une rencontre entre sa vison et la mienne…

Je remercie « Luigi, Tellement Lui » de m’avoir prêté sa plastique et sa magie, j’aime le résultat.

Je vous invite à découvrir l’univers d’Olivia Hainaut ainsi que celui de Luigi, Bloggeur mode belge qui sait pertinemment bien ce qu’il aime.

 

 

         # Les symboles d’Olivia Hainaut prennent tout leur sens quand ils sont porté avec autant de conviction

Le Bavetton – Part 1

 Crash Test

Le Bavetton, tu connais?

Non?

Le Bavetton, c’est une bavette pour petits et grands! Une bavette amusante sur laquelle tu manges, que t’essuies et tu ranges! Une bavette qui n’en mettra pas partout et une bavette très lookée!

Moi, j’ai voulu tester le Bavetton, avec un bébé à qui on la raconte pas! Baby Théa tu connais?

Théa elle a ce truc génétique, c’est sa maman qui le lui a filé, elle sait d’instinct si ton bidule il tient la route, si il est « trooooop stylééééé » et si ses copines vont vouloir vendre leur tutute pour l’avoir à leur tour!

Franchement, baby Théa a adoré, d’ailleurs, le Bavetton est resté chez elle!

Voilà un cadeau utile, un objet tendance et un coup de coeur bien belge! Et chtoc!

# Un tout GRAND merci à Théa et à sa maman hyper active, Emilie Duchêne! Allez découvrir ses créations, moi je suis plus que fan! (Message subliminal à mon amoureux…^_^)

# Pour tout savoir sur les Bavettons, c’est par ici!

# Le Bavetton, c’est écrit dessus, c’est pour tous, de 0 à 99 ans, alors tu l’achètes et tu le gardes lonnnnnnnnnnngteeeeeeeemps! en Belgique, on est comme ça!

 

 

 

 

Défilé Miele Catwalk édition 2012

La Belgique a du talent

Cette saison encore la mode belge nous en a mis plein la vue lors de ce défilé, rendez-vous people pour nous rappeler qu’il est grand temps d’ouvrir nos garde-robes aux collections de cet hiver!

Un défilé avec un goût légèrement amer qui reste en bouche puisque sur quelques semaines, c’est plusieurs Maisons de notre panorama local qui ont annoncé leur fermeture définitive. Une triste nouvelle, une crainte que demain, la mode ne soit formatée, qualibrée et en pré-vente chez Zara et cie…

C’est donc avec regret que nous apprenons que la Maison Luc Duchêne a décidé de ne plus continuer sa belle aventure…

Mais la Belgique a du talent, haut les coeurs, il y a encore de belles choses à épingler!

Pour ma part, j’ai un peu traîné vers les coulisses, là où l’effervescence est à son comble… J’aime!

 

 

 

 

 

 

# Bientôt plus de photos sur ma page facebook! ^_^

 

C’est officiel!

 YOUPIIIII

 

La nouvelle collection Bshirt est en ligne!

Venez découvrir mes photos adultes/enfants pour cette saison automne/hiver 2012/2013…

 

Et surtout, allez voir cette vidéo, elle est juste canon!

 

BShirt – Fall Winter 2012 – BELGIAN PARADISE – from Bshirt on Vimeo.

 

En bonus, la vidéo making Off réalisée par Tigi Van Gil!

 

 

Ca secoue bien!

Bon visionnage et n’hésitez pas à venir poster vos commentaires!

 

# Et pour suivre mon actu photo, tu cliques là et si tu aimes, tu likes! ^_^

 

 

 

 

La Cambre édition 2012

Le défilé 2012

La Cambre, qu’est ce que c’est? l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels, elle propose pas moins de 18 options artisitiques différentes.

La Cambre c’est une institution belge. Une école qui forme des grands, des très grands, des très très grands de la mode… Une école à la réputation internationale.

Pour n’en citer que quelques uns, sont notamment sorti de la Cambre Sandrina Fasoli, Anthony Vaccarello, Didier Vervaeren, Cathy Pill, Laetitia Crahay…

Et pour cette édition 2012, encore du très très beau qui nous a été présenté, plein d’espoirs, de noms à retenir…

Mais tout cela, bien d’autres vous en parleront mieux que moi… Ce qui m’a fait venir jusque là, ce samedi 3 juin 2012, c’est l’ambiance des backstages, ce qui se passe derrière le rideau, alors que les 2500 visiteurs prennaient place dans la grande salle…

Derrière, dans les coulisses, c’est une fourmilière d’émotions, de tensions créatives et d’espoirs que j’ai eu la chance de capturer pour vous, rien que pour vous…

Voilà donc ce qui se tramait derrière le grand rideau, un soir de 3 juin, avant un grand moment charnière dans la vie de nombreux créatifs…

L’émotion jusqu’au bout de l’étoffe…

 


Et un petit apperçu du spectacle…

 

Et hommage particulier à cette silhouette, la mariée Warrior 2.0, c’est qui sort les armes pour braver les temps qui courent…

# Bien entendu, malgré le grand nombre de photos que je vous montre ici, je ne pouvais tout vous faire voir… C’est la raison pour laquelle je vous invite une fois de plus à visiter ma page photos facebook (et la liker si vous aimez son contenu et souhaitez recevoir les prochaines notifications), plus d’images, encore de belles émotions…

# Je souhaite plein plein de belles choses à tous les nouveaux diplômés de La Cambre, on a pas fini d’entendre parler de vous Zoé Vermeire et autres Lucas Sponchiado!

# Sur l’une des photos ci dessus, tu peux apercevoir mon amie Claudia Lomma, ensemble nous avons parcouru les coulisses, ensemble mais avec chacune notre coup d’oeil et coup de plume! Je t’invite à découvrir ses merveilles à elle aussi! (Son billet n’est pas encore on line mais ne saurait tarder!)

 

Bshirt and the rainbow

Parce que…

Parce que ces photos-là, personne ne les a jamais vues…

Parce que ces photos-là, c’est une jolie bande de mômes qui s’amusent simplement…

Parce que de la magie, on peut en voir partout…

Parce que ça serait dommage de ne pas les montrer…

Regarde!

 

# Merci Bshirt de me permettre d’imaginer le monde de l’enfance tel qu’eux veulent me le montrer…

# Dès fin juin, toutes mes nouvelles photos des collections enfants… Et adultes! Ca va être top top top! Surveille… ^_^

L’autre blog : Blog Sharing

Claudia Lomma

Claudia Lomma, c’est avant tout une amie qui travaille dans la com’.

Une quarantenaire bien dans son temps, qui communique, qui aime la découverte et surtout qui aime lancer de chouettes concepts.

Un jour, il n’y a pas si longtemps de cela, Claudia a voulu créer un blog. Rien de bien neuf à cela me direz-vous.

Sauf que très vite, Claudia s’est dit que finalement, un blog, c’était pour partager des idées, et pas que les siennes… Des bonnes idées, des coups de coeur, des coups de gueule.

Alors Claudia a ouvert ses pages à ses copines, à un groupe de copines plus précisément.

Des filles de Bruxelles, qui aiment aussi communiquer mais viennent d’horizons souvent différents.

Des journalistes, des créatrices, des rédactrices…

Ce nouveau concept dans lequel Claudia a encore innové, c’est le Blog Sharing.

C’est l’envie de ne pas montrer que ce qui oriente une seule personne mais plutôt d’ouvrir une fenêtre sur ce qui fait palpiter les filles, de 30/40 ans, bien dans leurs pompes qui ont souvent des choses à dire… Des choses futiles, des choses importantes, des choses de filles…

Bienvenu sur le blog de Claudia Lomma, je vous invite à y découvrir mes coups de gueule, ceux que je n’ai pas poussé ici mais là-bas et de rencontrer de nouveaux profils, parce qu’ils sont plus qu’intéressants…

Allé, cliquez!

 

@photo Ganaëlle Glume

 

Si tu veux savoir ce que j’ai dit chez claudia, c’est par ici que ça se passe…Je t’invite à lire et à réagir!

Et si tu n’es pas encore au courant, je viens de lancer ma page photos sur facebook, alors si tu la visites et que tu aimes, c’est gentil de la liker, comme ça, on sort de l’ombre!