banniere

S’aimer contre la connerie

J’aurais voulu appeler ce billet « Fucktrump »… Mais ça aurait fait mauvais genre sur ma page de garde…

J’avais juste l’envie de répliquer à toutes ses interdictions insensées par un billet rempli d’amour pas assez conventionnel pour lui…

Si on donne les rennes du monde à des fous, espérons que les gens qui s’aiment parviendront à le faire tourner droit à nouveau…

Luigi et Jo s’aiment… Ca c’est certain! Ils se sont trouvés, une histoire de timing et de destin, ensuite à eux d’écrire l…Mais a suite. Moi je suis fière d’être spectatrice de ce tsunami d’amour entre deux êtres…

Alors, après, que les amoureux soient hétéros, homos, lesbiennes, manchots, roux, black , top models ou gros, je m’en cogne mais carrément…

Si toi aussi tu as envie de te filer un petit coup d’amour dans les yeux…Regarde ce qui ne peut pas mentir et tout ce que je te souhaite, c’est de pouvoir dire « Moi aussi j’aime comme ça »…

 

#Retrouvez « Tellement lui » sur son blog et pour le reste, je vous souhaite bcp d’amour à tous…

No words

Et pourtant il y en aurait tant à dire…

Ce que je peux vous dire, c’est que ce 22 mars  avait vraiment bien commencé, fier de nous faire découvrir cette deuxième journée de printemps avec une lumière très particulière et matinale, celle qui t’oblige à regarder plus loin, vers les projets…

Et puis…

Et puis l’annonce, les mots posés, l’incrédulité… si prêt, juste ici… Zaventem!

Et puis ce sentiment de surprise en demi-teinte, on nous le disait que cela allait arriver, qu’on ne serait pas épargné, mais la force de la vie est qu’elle nous aide à rebondir, à avancer, à nous rassurer du quotidien, à oublier un peu…

Alors voilà que notre quotidien est violemment frappé par une poignée d’imbéciles…

Gui-Home a raison de dire que c’est pas parce qu’ils ont raté leur vie qu’il vont gâcher la nôtre…

Mais ce mardi matin prend rapidement une tournure dramatique, une impression de page écornée qui se tourne… Sans prévenir…Sans rien nous demander.

Alors on se plonge dans le présent, on pense d’abord à soi, à la chance qu’on a d’être ici et pas là, à nos enfants aussi, toujours trop loin de nous dans de pareilles circonstances… C’est déjà incroyable de dire cela, « de pareilles circonstances »… Je n’avais, jusque là, jamais connu de « pareilles circonstances »… C’est donc la première fois et elle nous marque au fer rouge!

Que faire? Hébétés, nous le devenons tous, tels des zombies vivants, débordant de vie à en être écoeurant, s’en vouloir presque de ce flot de vie dans nos veines quand l’empathie nous submerge de ses tsunamis d’angoisse, de peur et de tristesse!

Qui est touché? Par qui l’histoire deviendra encore plus criante de réalité?

Bien entendu que nous connaissons tous, dans notre belle Bruxelles, quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un… Bien sur…

Et puis comme pour nous relancer une seconde salve douloureuse, une seconde explosion… Une autre! Vraiment? Le métro cette fois!

Oui!

Et mes enfants qui sont loin, trop loin que pour être protégés et rassurés par mes bras… Envie de crier, de me réveiller, de ne pas écouter mais je n’entends que cela! à en avoir mal à la tête!

La radio dégueule les informations et son bruit oppressant agit comme un aimant, je n’en décolle pas… Les sirènes hurlent de toutes parts dans la ville, un balai incessant… Et mes enfants? Que font-ils, que savent-ils? Que c’est la guerre à Bruxelles?

Bruxelles ma belle…

Défigurée un temps par ce chaos insupportable, ma ville qui saigne à n’en plus finir… Et les yeux hagards des gens qu’on croise… Incrédules…

Bruxelles c’est le monde, c’est Paris, c’est la Turquie, la Serbie, c’est le monde… C’est le monde qui crie.

Pour une poignée de fous qui n’ont pas trouvé d’échos sur notre planète… Une poignée de fous!

Bien entendu que ma ville se relèvera, comme les autres mais il faudra le reconnaître, même si nous continuerons à vivre, à nous rassembler, à faire la fête, le gout de poudre sera imprégné dans le fond de notre gorge à jamais.

J’ai entendu dire « On prend l’insouciance de nos enfants »… Alors j’y pense.

L’insouciance, justement… Qui peut se vanter de l’avoir connue si ce n’est ma seule génération?

Mes parents ne l’ont pas eue! Nés pendant la guerre ou juste après, dans un pays qui devait cicatriser… Celles d’avant n’en parlons pas…

C’est bien nous les enfants chéris de ce monde! Epargnés des guerres et biberonnés par Dolto et ses confrères et soeurs… C’est nous qui devons découvrir la réalité qui fait mal aux yeux…et grandir! Nos enfants grandiront dans un monde ou la violence côtoiera le rêve… J’ai honte de n’avoir pu préserver ce que nos parents ont voulu créer, cet idéal de vie…

Les utopies sont faites pour s’en servir… Nous étions contemplatifs!

J’ai honte de ne pas avoir ouvert les yeux, d’avoir laissé faire, d’avoir bêtement fait confiance, d’avoir eu peur de certaines idées, de ne pas avoir posé mes actes…

Notre civilisation s’est reposée sur ses lauriers et doit se réveiller! Elle en est capable!

On ne gagne pas une bataille à coup de bisous, réveillons-nous, mais à force de décisions!

Je veux un monde de tolérance, de multiculturalité, de respect, d’ouverture  et si il nous faut nous battre pour défendre nos valeurs, battons-nous! Réveillons-nous!

Je ne savais pas quels mots poser sur mon actualité, je pense que les mots viennent quand on les laisse s’échapper, juste après les larmes…

J’ai honte de mon monde, mais j’ai foi en l’humanité…

Et si on changeait tout? Si nos dirigeants commençaient à penser comme si demain nous pouvions tout perdre, si nous nous mettions à imposer nos idéaux ailleurs que sur des statuts sociaux… Si on se battait pour défendre l’avenir de nos enfants? Si on grandissait?

Demain j’espère que nous nous battrons, mais aujourd’hui je pleure encore pour cet enfant qui a vu sa mère tomber sans se relever, pour ce père qui ne rentrera pas, pour ce jeune homme qui n’apprendra plus, pour celui qui se bat avec la médecine et pour tous ceux dont le souffle s’est coupé le 22 mars 2016…

Ce soir, j’ai mal à ma ville…

Mais toi l’imbécile, n’oublie pas que pendant que nous pleurons nous avons encore l’humour, que les mitraillettes nous on les mange et que Manneken peace sur les bombes!

 12722000_10153985798638913_281340342_n 12899701_10153985798608913_1951091465_n 12527987_10153985798658913_1259514973_n 12900254_10153985798698913_1472455698_n 12595954_10153985798733913_2131852945_n 12900019_10153985798753913_865472333_n 12899767_10153985798783913_1730929853_n# Voici mes images de ce 22 mars… Elles parlent de ma ville qui fut et que sera, de la panique et des téléphones coupés vut l’assaut de chacun pour se rassurer, elles parlent de mes enfants récupérés, des héros de ce triste de jour et de l’insouciance qui s’envole…
#Elles parlent aussi d’un mot d’amour qui oublie le drame le temps que quelques coeurs qui m’ont fait un bien fou…
#Elles parlent juste d’un 22 mars 2016, du point de vue d’une maman bruxelloise qui a eu de la chance en côtoyant l’horreur…

Ca sent le sapin…

#Xmas time

Nous y voilà…

Le bilan, toussa…

Une année qui se fane, on compte les points, on se rend compte des dégâts et des réussites, on se dit qu’on fera encore mieux, toujours voir plus haut…

Mais aussi, on se dit que ce temps file, qu’on ne le rattrapera pas, que de regarder un an derrière on a le tournis…

Que cette fois, Thémis a 12 ans, la porte s’ouvrant sur l’adolescence surgissante…

Que dans ses yeux je veux encore voir briller l’enfance, même si je me réjouis de voir éclore la femme… Que celle ci ne prendra pas ma place mais m’accompagnera comme moi, je l’accompagnerai…

Que je me réjouis et que j’ai peur… Que je ne suis pas prête, pas du tout, j’en suis loin…

Que j’ai peur d’avoir froid, chaud, que j’ai peur d’avoir peur…

Que je me projette et que je rêve qu’à son tour elle sente le coeur palpiter, la vie lui couper le souffle, les autres devenir des amis ou des étrangers…

Que 2015 tourne la page, mais que les suivantes, nous les écrirons encore ensemble…

Love U all my family

 dec 15-9475 dec 15-9478 dec 15-9484 dec 15-9486 dec 15-9488 dec 15-9497 dec 15-9501 dec 15-9503 dec 15-9507 dec 15-9514 dec 15-9516 dec 15-9519 dec 15-9526 dec 15-9529 dec 15-9536 dec 15-9540 voeux version 2#Thémis porte une robe Zara, un gilet modèle « Marie-Antoinette » de chez Yes Boutique, des slip-on Chiara Ferragni.
#Ulysse porte un super Tshirt Ma Locomotion, un pantalon IKKS, baskets Stan Smith
#Bon anniversaire Thémis … Voilà nos 12 premières années passées…

Le jour où tout c’est arrêté…

Mon chéri,

Demain le monde a décidé que tu n’irais pas à l’école.

Une vague histoire pas très claire de méchants qui sont bêtes surtout!

Je t’ai un peu expliqué cela, les histoires de religions, de noms de dieux, de grandeur de pays et de chefs qui profitent de la bêtise humaine.

Quoiqu’il en soit demain tu n’iras pas à l’école et on mettra les vraies raisons entre parenthèses…

On essayera juste de penser que le temps à vraiment rafraichit pour inviter l’hiver, que bientôt Saint-Nicolas attendra ton courrier et que de ce temps libre on va en profiter…

Aujourd’hui on a été se balader dans le petit bois, avec Brigitte… Là, on a tout oublié, enfin surtout toi, c’est le plus important…

Moi je pense malgré tout à demain, après-demain, à tous ces rêves que j’avais fait lorsque tu grandissais dans mon ventre…Et aussi à ce jour, pas très lointain, quand on a fêté l’Armistice, où tu m’as demandé si un jour on risquait encore de connaître de terribles guerres comme celles d’avant…

C’est incroyable, je t’ai répondu que « non, bien sur ».

C’est incroyable, je le pensais vraiment.

C’est incroyable ça remonte à quelques jours seulement…

Et aujourd’hui mon petit garçon je me rends compte que notre monde n’a rien retenu, ne s’est pas protégé, n’as pas tendu la main au bon moment et que tout est possible à partir de là…

Je me rends compte de cette insouciance de ma vie d’avant, celle de la semaine passée… Celle que je pensais installée et sécurisante dans notre monde à nous…

Je veux encore croire que notre humanité pourra se relever,  nous montrer que tousser c’est pas chopper une pneumonie…

Alors j’arrête le temps, je regarde tes yeux, tes rêves pour demain, juste ceux pour demain…

Tu veux aller voir Arlo au cinéma parce qu’il a l’air drôlement gentil ce grand dino qui devrait être méchant en apparence, que ce petit garçon a l’air de s’être trouvé un chouette copain…

Tu veux jouer avec ton chien, tu t’inquiètes si il s’éloigne et tu cours en riant fort…

Aujourd’hui nous avons passé ce moment, demain tu n’as pas école, nous trouverons de nouveaux passe-temps…

Chouette, demain tu n’as pas école…

gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5214

gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5058 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5062 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5254 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5043 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5098 wood4 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5065 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5053 wood6 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5067 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5242 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5082 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5104 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5239 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5234 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5190 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5209 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5203 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5199 wood wood 3 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5106 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5133 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5134 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5135 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5156 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5244 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5266 wood5 wood2 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5301 gaston+gertrude, six hugs, disney, ikks-5302

#Ulysse porte un blouson en véritable duvet de la Marque « Gertrude + Gaston » , un sweat qu’il ne quitte plus IKKS au motif de Star Wars! La classe! Sur la tête, une petite touche de belgitude avec le bonnet Six Hugs and Rock&Roll, Les boots viennent de chez Les Casse-Pieds! Of course!
#Arlo reste avec lui et l’accompagnera pour aller découvrir la sortie de cette jolie historie des studios Pixar&Disney dès le 25 novembre au Cinema…

#Quant à Brigitte, elle fait bien la maline avec son tout nouveau collier de la toute nouvelle marque « Who’s that dog? »! Le nouveau projet de Maureen Louys!!!!! Ouiiiiii! Maureen! Découvre son nouveau site et bientôt c’est moi qui vient t’en parler!

Happy Mum, ma chance c’est elle!

Dans la vie d’une petite fille

Un jour, on se rêve maman…. Pour tout recommencer… Pour devenir le chef d’orchestre de son début de vie… Pour tracer une route et en apprendre sur soi-même.

Haaa ça serait bien!

Et puis elle arrive… Juste elle, comme je l’attendais. Une belle enveloppe avec une surprise à l’intérieur.

Qui serait-elle? Comment m’aimera t-elle?

Serais-je capable? Devrais-je faire comme les autres?

Le truc c’est que les autres je m’en fiche… quand je les observe, ça ne colle jamais avec mes idéaux, mes projections… alors il faudra trouver, découvrir, chercher et avancer… Ne pas suivre d’exemple.

Et puis le temps ouvre la marche… Il jalonne, il exige, il oblige.

Et puis on se découvre, on s’aime tellement, on apprend…

On s’amuse surtout, on ne compare rien, on écoute un peu et on avance. Tu grandis je grandis.

Mais la route est parfois compliquée, les embuches… On ne compare toujours pas mais on plie un peu le genou, parce que parfois on se fait mal.

Mais la route nous fait rencontrer de belles personnes aussi, ce sont ses belles surprises… Alors on devient une équipe. Et on avance encore.

On tombe encore, mais tous ensemble… Ce que cela fait? C’est qu’on s’aime plus fort et qu’on se relève plus vite. C’est un cadeau précieux de la vie ça tu sais.

Alors la petite fille grandit. Pas juste la mienne, mais celle que je suis encore au dedans et qui parfois voudrait ralentir la course.

Elle reste là, toujours, mais elle guérit, elle sourit car elle sait que devant elle il y a cette nouvelle personne qui pousse fort, qui s’entoure de belles rencontres parce que je lui montre comment les reconnaître et comment ne pas juger, pas trop vite…

Alors mon ange, cette semaine compliquée, toi et moi savons pourquoi il nous faut la traverser. Une semaine qui est la clé de tant de changements chez toi et une explosion de joie chez moi. Je suis fière.

Sans connaître encore les résultats, tu as déjà remporté ton combat.

Ca n’a pas été simple pour toi, mais cette lumière qu’on a voulu t’éteindre, elle brille si fort qu’elle te porte maintenant et je sais que tu sais que tu es capable de grandes choses… Regarde bien ceux qui pensaient savoir et apprend que personne ne peut être sur de rien, que croire en soi c’est une chance qu’on s’offre à soi-même.

Alors oui, je suis ta maman et je suis fière, tu es la petite fille que j’aurais voulu rencontrer il y a longtemps déjà, qu’est ce qu’on se serrait comprises et amusées, je te promets…

A travers toi je regarde la vie qui se dessine et une nouvelle porte va s’ouvrir, si parfois elle est lourde, je pousserai encore avec toi…

Grandissons… Mais pas trop vite.

happy mum showroomprive happy mum showroomprive happy mum showroomprive happy mum showroomprive happy mum showroomprive

#Merci Showroomprive.com pour ce sweater « Happy Mum »… Un joli clin d’oeil et en cette semaine d’examen je lui ai donné la lourde mission de « fétiche porte bonheur »…Donc hop je ne porte plus que lui!

Doucemet on glisse…

 … Vers 2013, emportant avec nous les souvenirs de 2012…

J’espère que vous préparez tous le passage pour qu’il soit doux, festif.

Que nous ne puissions pas oublier de quoi fut fait cette année, avec ses beaux moments, ses moments forts, ses moments douloureux aussi.

Certains nous ont quittés, d’autres sont arrivés, des nouveaux projets, des rêves réalisés…

Et si je vous dis qu’en 2013 tout peux recommencer…

On y croit et on y va, en mieux!

# Ulysse, la moustache (Oeuf), elle se porte SOUS le nez!

# Et surtout, surtout… On n’oublie pas de rester accroché à la réalité, on baisse les yeux parfois et on regarde ceux qui ont besoin de notre main pour se relever… Mais ça, je vous en reparlerai encore en janvier…

 

 

 

Des chaussettes contre le froid

Claudia Lomma, une nana grande comme une montagne.

 

Voilà la seconde année que Claudia Lomma se mobilise pour aider les sans-abris, en bas de chez elle d’abord et de Bruxelles ensuite.

Et voici la preuve qu’avec beaucoup de volonté on peut vraiment faire bouger les choses… Tout n’est pas perdu.

Aujourd’hui, ce fut la mobilisation sur la place Poelaert à Bruxelles. Lambda, poeple, tout le monde y était pour amener des biens et dispatcher.

Il fut un temps, Coluche a agaçé, on s’est demandé quelle mouche avait piqué ce « comique » lorsqu’il a motivé les foules avec ses restos du coeur. Et puis, et puis…

Et aujourd’hui, c’est une petite nana, connue dans les milieux des médias en Belgique, qui refuse d’accepter la détresse, l’injustice.

Alors si vous n’avez pu venir aujourd’hui, pas de panique, vous pouvez encore aider.

Des vivres non périssables, des mouchoirs en papier, des produits d’hygiène, des vêtements chauds, des chaussettes… Tout ce dont on a besoin quand on habite dehors, même sous le grand froid.

Claudia est mon amie, si j’ai décidé de vous en parler, c’est que parfois dans la vie, on a la chance de rencontrer les bonnes personnes…

 

# Pas de panique, l’hiver arrive seulement, on a pas fini de filer des coups de pouce. Parfois, simplement en regardant dans sa rue, sur le chemin du boulot, une personne qui aura froid cet hiver croisera certainement votre route. Pourquoi ne pas se balader avec un petit baluchon dans la voiture, au cas où?

# Cliquez sur ce lien pour voir le reportage du JT, pour gagner du temps, c’est à 14 minutes.

 

Voici quelques photos que j’ai réalisé avec Claudia… Autre contexte, mais c’est aussi ça la vie.

# Tout le stylisme vient de la boutique Cachemire Coton Soie (CCS) Va voir, c’est juste plein de merveilles!

 

Tu prendras bien un champignon? Non?!

Champi’s Paradise

Un ptit mur blanc qui attendait la pièce qui lui manquait!

Une petite étagère qui n’avait l’air de rien et tirait un peu la gueule…

Au final, un mur avec un ptit air de forêt qui voit pousser les champignons…

# Les deux champis en feutrine viennent de la boutique Bobo Chic à Waterloo (Même pas cher, 6 et 5 euros! A ce prix là, je t’autorise à rigoler en payant!) Je vais bientôt te montrer cette boutique que je vbiens de découvrir!

# Alors, cette petite étagère? Si je te dis que je l’ai shoppée pour… 5 euros! ^_^ Vas-y, rigole un bon coup aussi, sauf que celle-là, elle est à nous maintenant!

# Ulysse adore, il dit que sa chambre, c’est la forêt!

 

Avancée des travaux…

La chambre de Thémis prend forme

Une Tomado dorée à l’or fin, un lit vintage, quelques cadres au mur et le ton est donné pour cette nouvelle chambre qui abritera les secret d’une jeune fille qui ne me dira pas tout! J’attends encore quelques éléments qui feront toute la différence mais déjà le résultat me plait… Thémis est ravie du changement…what else!

# Thémis porte une robe de nuit Petit Bateau/Petit Pan de cette collection été, elle lui va trop bien!

# Thémis a appris à lire l’heure avec cette montre, effet madeleine de proust assuré… La Flik Flak, c’est « THE » montre pour apprendre facilement! Demande-lui l’heure qu’il est pour voir! ^_^  Je vous en reparlerai prochainement!

# La petite mongolfière qui pend au dessus de son lit est une carte 3D achetée chez Little Circus!

# La Tomado dorée à l’or fin (sisi, c’est écrit sur le petit poinçon qui pend dessus, terrrrible!) c’est une vraie trouvaille, des fois, on a la chance de croiser le chemin de pièces incroyables! Chouette!

# La collection de Monchichi, c’est une collection en deux temps, les miens et les siens!

# sur le portant, le Mushi et le col  des « Zigouis »…tu le sais hein que je suis super fan! Clic sur le lien, tu verras Thémis en présentatrice parfaite! ^_^

# Dans pas trop longtemps, je recevrai de nouveaux accessoires qui viendront terminer cette chambre, après, j’attaque quoi alors?

Changement de style…

Chambre de grande…

7 ans et demi et une envie d’envoyer valser l’empreinte de la petite enfance…

Avant, Thémis avait rêvé sa chambre rose…Toute rose! Thémis a décidé que dorénavant, elle serait blanche, avec des touches plus proche de la petite demoiselle qui pointe son nez!

Là, elle veut encore des photos de Brigitte Bardot et autres détails hallucinants… Soit!

Hier donc, d’un coup de rouleau magique, j’ai éffacé les preuves de cette petite enfance de princesse qui chasse le temps…

Ce matin, je constate que le résultat est assez réussi! Je vous montre bientôt ce que ça donne… Pour l’heure, juste une mise en bouche…

Avant-hier donc, Thémis trainait dans ce petit cocon…

# Thémis qui danse dans ma robe de petite fille, c’est gai de revoir ses vêtements que j’ai tellement aimé porter!

 

Et ce matin, au réveil, j’ai été vérifier le pourquoi de mes douleurs musculaires… HO il y a encore à faire, la table de nuit ne sera plus rose, les fenêtres vont se garnir, la Tomado (Dorée à l’or fin! héhé!) doit s’accrocher au mur et cet aprèm, nous trouverons un matelas pour ce lit de mon enfance qui réssuscite pour faire rêver Thémis à présent…

 

# Voilà, aujourd’hui moi, les enfants et mes courbatures feront les soldes déco pour trouver la perle rare!

# J’aime cette nouvelle ambiance et Thémis fait des « Waowwww » à répétition…

# Plein d’idées pour les finitions, c’est gai le changement…

Petits changements…intra muros

Mon salon est bien plus bO!

Hop hop, tu mets du parquet et ça te change la vie! Bree sors de ce corps…

« Hey, Rodrigo, il te manquerait pas un bras à toi?  » « Si, Bronson, c’est un crocodile qui me l’a mangé! » -Voix off et explications de Thémis herself-


-Dis, Pierrot, tu t’ennuies un peu hein tout seul? ….Regarde la jolie Colombine que j’ai trouvé dimanche pour te tenir compagnie! A la vie à la mort… Les enfants se retrouvent à travers le temps!

Et pour l’ambiance du soir, c’est réussi!

# Voilà, quelques menus travaux et la maison me parait bien plus belle! Et c’est pas fini! hOpla!

 

Cornélien!

Renouveau


Un vent de fraîcheur souffle sur les blogs actuellement. Ici aussi, on est passé au blanc.
Mais là je me tâte, envie de changer de bannière, mais à force de bidouiller, je ne sais plus que choisir, alors je vous demande votre avis.
Plutôt la farfelue ou celle qui s’en balance? Ou on change rien du tout?
Je me tâte, je me tâte…

#Attention, je ne me tâte pas pour tout, je garde mon marichéri, mes enfants mon chien et ma voiture! Tout roule!

Jojo’s Room

J’y suis aussi


Un joli blog, une référence pour moi! On y trouve que du BO et de l’exceptionnel, du bien pensé et du « fallait y penser »…
Et vous savez quoi? Depuis peu, très très peu, on peut y voir la chambre d’Ulysse!
Houdelaliiiiiiii / Gloria!

Le ptit dernier

Dans la chambre d’Ulysse


Moi ce que je kiffe vraiment bien, c’est de faire de chouettes trouvailles! C’est comme un sport.
Alors celle-là, je la cherchais même pas mais elle s’est imposée à moi.
Ulysse grandit, « out » le gros meuble à langer qui prend toute la place dans sa chambre. Lui et moi en avons discuté, les langes, c’est « has been », c’est pour les bébés et Ulysse c’est plus un bébé. (Moi suis un drand darçon)!
Alors ce ptit meuble jadis pourri, il a retrouvé fière allure en la demeure de sieur mon fils!
Et je me suis donnée à virer le gros meuble qui trônait à cet endroit!
Ulysse a dit « Maman t’es fort »! Wè mon fils! (…et belle, et intelligente, et super fit…)
J’ai installé la ptite bête à la place, fière de moi et toute excitée de l’heureuse surprise que je réservais au papa.
Il a l’habitude maintenant de trouver sa maison parfois changée entre le matin et le soir, c’est pas la première fois que je lui fais le coup!

Et puis le père est arrivé…
Il a vu…
Il a dodeliné…



« J’aime mieux l’autre » qu’il a dit!

Haaaa les hommes et le changement! Il faut lui laisser le temps, qu’il accepte aussi que son fils est un « drand » maintenant. Et puis comme il a dit « j’aime pas » et que c’est un homme, c’est pas demain qu’il dira « finalement c’est pas mal »… Faut dompter l’animal et le décoder! ^_^

Maman : Pas de panique, le joli gros meuble trouvera sa nouvelle fonction en nos appartements, c’est promis, il ne sera jamais sur ebay. Il restera pour toujours un « meuble de famille qu’on se refile » puisque mes deux enfants y auront reçu leurs soins fessiers chacun à leur tour!

Je vous ai jamais dit que mes enfants ont porté mes petits habits, mes petites chaussures, dorment dans mes petits draps et jouent avec mes petits jouets….
Quelqu’un connait une bonne thérapeute???

A noter : le ptit trouve ça « HAAAAA c’est très très zoli conn ça maman » Oufti!

Là dessus les gens, passez une bonne journée et je compte sur vos commentaires pour tenter de convaincre l’homme que sa vénérable compagne n’est pas trop dingo! Merci bien!








#Les petits champignons viennent de chez Lili Mandarine.

 

j’ai vu

                                ###

                                         # un artiste dans la rue
                                         # pourquoi j’appelle mon fils Yorick
                                         #un faon sauvé d’un endroit improbable

Taf

 Métro, boulot, dodo

quelques photos prises au boulot, y a pire, clair!

# Gana trop d’chance!

C’est pas bête!…

…D’organiser un petit jeu autour de son bestiaire perso!
Et puis, comme Ju*, l’organisatrice de ce ptit jeu assez bête, chez nous aussi on en a partout!
Alors un coup de sifflet, en rang tout le monde, on bouge plus et…..CLIC!

 

Je tiens à souligner l’indiscipline de certains, incontrôlables! Pas moyen de faire une file correcte! On repassera hein!

 

 


Images du making Off

 

 

si vous voulez en voir d’avantage, allez visiter le blog de Ju*, faites gaffe aux puces quant même!

ItO piochera le plus joli bestiaire! ItOOOOOO tu veux une sucette??????

Atelier Cup Cakes

Fiesta avec les potes demain
( décoration entièrement réalisée sans filet par Thémis, application maximum.

Ca brille tellement que ça pourrait filer des caries oculaires)