Ceci n’est pas un chapeau…quoique

Comment ne pas prendre le temps de revenir sur  mon blog pour vous présenter une collab’ qui claque?

Que dis-je? La collab’ qui claque!

Celle de deux artistes belges chers à mon coeur…Celle de deux personnalités, de deux talents, de deux artistes passionnés, celle du surréalisme à la belge… Celle qui devait arriver… sortie du chapeau d’Elvis et des doigts de fée d’Isabelle…

Ceci n’est pas un chapeau… que dis-je? Ceci sont des chapeaux, plus sublimes les uns que les autres, qu’on ne portera peut-être pas comme des couvre-chefs mais qu’on portera sans restriction, talismans précieux d’un état d’esprit et du talent qui reflètent la liberté…

Lorsqu’on sent l’objet devenir culte, on ne peut que vouloir posséder une partie de l’oeuvre… Une partie…Mais laquelle?

Elvis invente des chapeaux à l’infini, sans limite, sans contrainte. Elvis raconte des histoires sorties des chapeaux qu’il dessine.

Isabelle recrée le réel et lui donne un sens différent, elle crée l’exclusif et le subtil dans ce qui peut apparaître comme quotidien et usuel… Elle laisse le libre arbitre à celui ou celle qui porte le bijou de lui restituer un sens, le sien, sans limite. Elle trompe l’oeil et va droit au coeur…

Ces deux artistes, je les connais. Ces deux personnes, je les aime beaucoup, c’est ce qu’on dit des gens quand on les connaît et qu’on les sait vrais, passionnés,  qu’ils vous donnent leur confiance et que vous faites de même en retour…

Alors quoi de plus beau qu’une synergie de leurs talents respectifs? Je suis conquise…

Et comme Isabelle a recréé le sparadrap précieux, comme Elvis a imaginé le petit pull qui couvre la tête, voici le nouvel intemporel de deux belles personnes… Un joli chapeau à s’offrir parce que finalement… Les apparences sont souvent trompeuses…

Infos pratiques :

Isabelle Lenfant et Elvis Pompilio vous dévoilent leurs créations dès le jeudi 19 octobre à 18h À L’ATELIER JPMDR, 21 RUE SAINT-GEORGES, 1050 IXELLES.

Pour une fois les photos présentées sur ce billet ne sont pas de moi, mais je ne pouvais passer à côté de cette occasion de vous présenter cette collab’ au plus vite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *